Venetian Snares

The Chocolate Wheelchair Album

(Planet Mu / La Baleine)

 date de sortie

29/10/2003

 genre

Electronique

 style

Breakcore

 appréciation

 écouter

9 MP3 (extraits)

 tags

Breakcore / Planet Mu / Venetian Snares

 liens

Venetian Snares
Planet Mu

 autres disques récents
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)
Russ Young
Pala (EP)
(Audiobulb)

Avec ce nouvel album, Aaron Funk qui mène à lui seul ce projet brouille les pistes, ou cherche à se démarquer, créer son propre style. Peut-être a-t-il aussi cherché a peaufiner un mélange qu’il avait déjà abordé dans le passé, ou comment allier jungle/breakcore et jazz.

En effet, grosse surprise avec Abomination Street, ce premier morceau aux rythmiques très acoustiques qui nous font plus penser à de la jungle, même si celle-ci est bien malmenée. Là dessus se posent des samples de trompettes parfois mélodiques, mais aussi triturés, hachés. Les voix vont du chanteur ragga à une sorte de voix d’enfant qui cri en rythme. L’approche est donc relativement "pop" avec énormément de morceaux chantés avec de temps à autre une nappe ou une bribe mélodique purement électronique, ou qui semble sortie d’un générique de série TV.
Ca part donc un peu dans tous les sens, mais si l’on devait cerner une ligne directrice, ce serait l’éloignement d’un genre qui surprend de plus en plus difficilement : l’electronica. Seuls deux titres en fin d’albums peuvent encore être comparé à ce style. Sky Painted on Car tout d’abord, assez imprévisible avec son rythme haletant, qui peine pour repartir dans une sorte de dernier élan, le tout croisant quelques belles phrases mélodiques et samples vocaux. Marty’s Tardis ensuite, devrait également séduire les amateurs du genre avec ses 9 minutes, débutant par une rythmique breakcore sur une chouette mélodie un peu mélancolique, et se prolongeant de façon plus minimale.

Mais globalement, ce sont des variations sur le premier morceau, avec parfois un style plus syncopé pour Too Young, une reprise de Motley Crue intégrant des samples de voix, comme si chaque mot était découpé en syllabe.
Les déluges rythmiques sont bien sûr de mise, souvent utilisés de façon un peu décalée ou humoristique comme le sautillant single Einstein-Rosen Bridge à la mélodie nasillarde, ou Ghetto Body Buddy et ses sonorités de jeux vidéos.
Ajoutez à ça quelques chants ragga et des basses bien senties (Hand Throw tabasse pas mal) et vous aurez une petite idée de ce à quoi ressemble un fauteuil roulant en chocolat.

Prenez le côté funky-pop d’Aphex Twin, ajoutez-y une pointe d’extrême façon Squarepusher, quelques pincées de jazz et vous aurez une idée du nouvel album de Venetian Snares.

Fabrice ALLARD
le 12/01/2004

À lire également

Shitmat
KillaBabylonKutz
(Planet Mu)
Hellfish
One Man sonic Attack Force
(Planet Mu)
iTAL tEK
Nebula Dance
(Planet Mu)
Datach’i
Mmale & Ffemale
(Planet Mu)