V/A

Intelligent Toys 2

(Sutemos / Internet)

 date de sortie

00/10/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

28 MP3 (complets)

 tags

Broca / Electronica / ENV(itre) / EU / Faction / Krill.Minima / Lackluster / Liudas Svirskas / Manual / Maps and Diagrams / Marsen Jules / MINT / Multiplex / Novel 23 / Praveen / Ruxpin / Sabi / Sense / Sleepy Town Manufacture / Sutemos / Ulrich Schnauss / Unit21 / Verbose / Vesna / Wildach Sonnerkraut / Yair Etziony / Zegunder

 liens

Ulrich Schnauss
Lackluster
Verbose
Novel 23
Multiplex
Sense
Zegunder
Sleepy Town Manufacture
Marsen Jules
Praveen
Unit21
Sabi
Manual
EU
Vesna
MINT
Sutemos
Yair Etziony
Krill.Minima

 autres disques récents
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)
Russ Young
Pala (EP)
(Audiobulb)

Très bon webzine lituanien consacré à l’electronica, Sutemos, un peu à l’instar de ce que fait Autres Directions ici, propose également des sorties MP3. Une première compilation avait attiré notre attention à l’hiver dernier, une seconde vient brillamment transformer l’essai en nous offrant vingt-huit titres (inédits pour leur grande majorité) et près de deux heures et demie de musique. Quelques noms connus sur cette compilation mais beaucoup de découvertes également ; revue de détail suivant deux axes traditionnels : les artistes que l’on avait déjà rencontrés (en optant pour une présentation géographique) et les révélations (on passera donc sous silence les artistes que l’on ne connaissait pas et qui ne nous ont pas marqué outre mesure, de toute façon, chacun pourra aisément se faire sa propre opinion en téléchargeant les morceaux).

Dans la lignée de leur excellent album sur Neo Ouija, les Israëliens de Zegunder nous livrent un titre à la mélodie onirique, aux sonorités et rythmiques soignés et au chant féminin joliment pop. Faction, l’autre duo israëlien signé sur Neo Ouija fait également partie de la sélection de Sutemos et en profite pour affirmer leur talent avec un morceau, dans la continuité de leur long-format, à la pulsation apaisée, travaillant sur le mélange entre nappes et petits glitchs rythmiques. Autre pays « émergent » (même si cela fait de plus nombreuses années) en matière d’electronica, la Russie est bien présente sur Intelligent Toys 2 avec, pour commencer, le duo Vesna, rencontré sur la première compilation Ru.electronic, qui propose une electronica racée tandis qu’EU retrouve pleinement crédit à nos yeux après la petite déception engendrée par leur dernier album en date et que Novel 23 livre un titre agréable.
Après ces deux pays, passage en revue des autres nations représentées (sauf les pays anglo-saxons que l’on évoquera ensuite) chez les artistes que l’on connaissait. Si l’Islandais Ruxpin, déjà croisé sur l’album de remixes de Múm sur Thule, ne convainc pas davantage qu’à l’époque avec son trip-hop mâtiné d’electronica, le Polonais d’ENV(itre) séduit par son enchevêtrement de rythmiques et ses belles mélodies (même si, à l’image de son album sur Aphorism, on ne constate pas vraiment de surprises). Le Finlandais Lackluster enchante, pour sa part, avec un titre rêveur et contemplatif. Présentant deux morceaux sur la compilation, Manual nous présente d’une part sa dorénavant habituelle electronica fortement teintée de shoegazing (guitares réverbérées, envolées prenantes et synthés planants) où la musique ravit mais où le chant féminin agace et, d’autre part, un titre plus évanescent parsemé de bruits d’eau qui coule. Même si l’Allemand Marsen Jules n’a encore sorti aucun disque, il ne nous est pas complètement inconnu ayant été signé chez City Centre Offices ; son Brouillard, ambient molletonneuse, nous laisse d’ailleurs de grands espoirs quant à son album (à paraître fin janvier 2005). Enfin, Ulrich Schnauss nous laisse, à l’image de son concert londonien, une impression mitigée : mélodie séduisante mais rythmique basique.
Pour les pays anglophones, Sense est le premier à œuvrer sur Intelligent Toys 2 mais, malheureusement, l’Australien ne se fait aussi convaincant que par le passé : nappe simpliste, rythmique peu emballante et voix robotique lassante. Les frères Dormon de Multiplex apparaissent ensuite avec leur electronica mélodico-crunchy enthousiasmante tandis que Verbose, s’il se fait moins fascinant que sur son album, intrigue par sa capacité à mêler trémolo de guitare et pulsation synthétique. Le duo Sovacusa (formé par Maps & Diagrams et Broca) avait offert un titre à la première compilation Sutemos ; pour celle-ci, les deux Anglais agissent en solo : là où Maps & Diagrams travaille magnifiquement rythmiques et mélodies, Broca œuvre dans une ambiance plus languide. Enfin, l’Etats-Unien Praveen (auteur d’un bon 7" sur Expanding et dont l’album sort en décembre sur Neo Ouija) nous berce délicatement par une délectable conjonction de piano et rythmiques.

Passons à présent aux révélations. Au premier rang de celles-ci, Sleepy Town Manufacture, duo russe qui nous propose une electronica mélodique enlevée qui nous ravit immédiatement (on se remémore à l’écoute de Restrained Ambitions nos impressions enchantées quand on découvrit Phonem, Bernhard Fleischmann, Verbose ou Stendec) : parfaites rythmiques, impeccables mélodies et idéales sonorités. D’ailleurs, les auteurs de la compilation semblent bien avoir voulu mettre l’accent sur le duo (qui aurait du sortir, cet été, un album sur Neo Ouija, mais le label anglais s’est, incompréhensiblement, retiré de l’affaire) puisqu’on le retrouve à deux autres reprises : pour un O Nei moins génial (voix féminine passée au vocoder, rythmique plus basique) mais pas inintéressant et pour un remix de ce même titre par Unit 21 où cet autre duo russe emmène le morceau initial vers une ambient du plus bel effet. Un véritable titre de ce second duo est d’ailleurs également présenté sur Intelligent Toys 2 où un piano se balade mélancoliquement sur une rythmique presqu’angoissante.
L’autre grande découverte de la compilation, c’est Mint. Avec son electronica aux mélodies onirico-enfantines et aux pulsations attachantes, l’Anglais nous séduit instantanément, reste à se pencher sur son unique autre sortie à ce jour (un EP sorti sur son propre label, Boltfish). Jeune artiste lituanien, Liudas Svirskas nous livre le morceau le plus long de la compilation (près de neuf minutes), pièce où, malgré une rythmique aux consonances métalliques au milieu du titre, la mélancolie perce de partout : des nappes, des accords et notes épars de piano, même du sample de discours. Enfin, fondateur du label Saag, le Japonais Sabi propose une electronica-ambient traversés de samples urbains.

Si on peut reprocher une trop grande homogénéité à Intelligent Toys 2, cette compilation n’en demeure pas moins un excellent panorama de la scène electronica mélodique actuelle et ravira, sans nul doute, les amateurs du genre.

François Bousquet
le 13/11/2004

À lire également

Ulrich Schnauss
Goodbye
(Independiente)
MINT
Binary Counting
(U-Cover Transparente)
MINT
Chasing Shadows (EP)
(U-Cover MiniDisc)