Minizza

Music for Girls

(Brocoli)

 date de sortie

11/08/2005

 genre

Electronique

 style

Pop

 appréciation

 écouter

10 Real Audio (complets)

 tags

Brocoli / Minizza / Pop

 liens

Minizza
Brocoli

 autres disques récents
Dmitry Evgrafov
Comprehension Of Light
(130701)
Nicola Ratti
The Collection
(Room40)
Target Archery
Clock of the Long Now
(Autoproduit)
David Cordero & .tape.
Seep
(Nature Bliss)

Pour un premier album, une première sortie d’un nouveau label, ce CD de Minizza est une grosse surprise. Duo formé par Franck Marguin et Geoffroy Montel, Minizza oeuvre à la croisée des chemins pop et électro, y ajoutent toute sorte de choses inattendues, et délivrent un album pourtant tout à fait cohérent, et riche.

Si seulement c’est ce genre de disque qui pouvait lancer une nouvelle vague french touch, ce serait une belle consécration, mais là n’est pas leur but. La musique de Minizza est pleine de finesse, de subtilités, de tentatives peut-être un peu risquées sans jamais refuser à l’auditeur ce plaisir immédiat de la chanson pop, ou de la ritournelle entêtante.
Étrangement, l’album s’ouvre et se clôture par deux des morceaux les plus expérimentaux du disque. Du moins en regard du reste du CD. On commence par le magnifique et envoûtant Y’a-t-il de l’eau sur Mars ?, une pièce ambient, grésillante, dont les cuivres apportent une certaine dose de mystère. On sera d’ailleurs agréablement surpris de voir que c’est Daniel Palomo Vinuesa qui est régulièrement samplé sur cet album, alors que l’on chroniquait une démo de cet artiste il y a quelques années... On passe alors de l’ambient à l’électro-pop entêtante de Monoball, chantée par un robot et une jeune femme pour un refrain façon comptine pour enfant (hormis les textes), ou celle plus posée, tendre et toujours robotique de Les lois ne mentent avec une instrumentation très riche, superposant percussions, vibraphone, guitares mouvementées, joli jeu de cuivres, et les cordes du Frajerman Quartet. Une chanson a priori immédiate, mais que l’on appréciera aussi en naviguant d’une couche à l’autre, explorant toute la profondeur de cette composition.
Le duo donne l’impression de vouloir surprendre à chaque morceau, et c’est plutôt réussi. Revendiquant un goût prononcé pour la pop de Gainsbourg ou Katerine, voici que Minizza nous offre un titre du genre sur fond de Bossa Nova sur une chanson intitulée Je suis mort (on ne pouvait pas l’inventer !!), puis nous fait un virage à 90 degrés pour aborder le délicieusement rétro et funky Demon Lover (She’s a) avec ses guitares typiques et un refrain merveilleusement sautillant. Pour finir en restant sur cette volonté de surprendre, Juste avant l’orage est une pièce de 8 minutes de musique concrète, mêlant rock, solo de piano, expérimentations sonores, et un savant mélange de voix, murmurées, parlées, ou théâtrales. Un véritable poème sonore.

Et comme si cela ne suffisait pas, Minizza s’entoure d’invités prestigieux. On commencera par une reprise du Winning a Battle, Losing the War des Kings of Convenience (déjà publié sur le DJ-Kicks de Erlend Oye), puis Erik Arnaud sur le plus classiquement pop Mutilé de guerre, avec sa voix empreinte d’une certaine gravité, Roel Meelkop (membre de Goem, groupe ayant essaimé des disques chez Noise Museum ou 12k) qui se fait sampler pour composer En forêt, une pièce ambient, sombre et minimale avec des voix décomposées sur des sifflements et frétillements rythmiques.
Mais la plus grosse surprise vient de la présence d’Edward Ka-Spel, le chanteur des Legendary Pink Dots, dont la voix nous donne toujours des frissons, y compris sur cette ritournelle sautillante. Les amateurs de décalages seront décidément servis !!!

Que dire de plus... si vous n’êtes pas encore convaincu, on ne peut vraiment plus rien faire pour vous. Ceux qu’un croisement entre Daft Punk et Pierre Henry ne fait pas peur doivent tout simplement ce jeter sur ce disque.

Fabrice ALLARD
le 03/10/2005

À lire également

Sébastien Roux & Vincent Epplay
Concatenative Mu
(Brocoli)
Pierre-Yves Macé
Passagenweg
(Brocoli)
25/02/2009
Heaven 44 - label Brocoli
(Java)
Sébastien Roux
Quatuor
(Brocoli)