V/A

Tracks in the Snow (EP)

(Serein / Internet)

 date de sortie

02/01/2006

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica

 appréciation

 écouter

6 MP3 (complets)

 tags

Ambient / Electronica / Herzog / Marcel Türkowsky / Mark Templeton / OCP / Serein / Stéphane Leonard

 liens

Mark Templeton
OCP
Stéphane Leonard
Serein

 autres disques récents
Orchard
Serendipity
(Ici d’Ailleurs)
Kyoka
SH
(Raster-Noton)
eRikm
Doubse Hystérie
(Monotype Records)
Borosilicate Purl
Coalescence
(Autoproduit)

Netlabel gallois fondé en octobre 2005, Serein propose, pour sa quatrième sortie, un EP d’electronica-ambient où l’on retrouve Mark Templeton, ce Canadien découvert récemment sur un autre netlabel : Robotopera.

Mais le maxi débute tout d’abord par un titre du Portugais OCP où une texture faite de crépitements, grésillements et autres glitchs est mise en place tandis que des « chklang » métalliques sont assénés de temps à autre. Place après au duo formé par Stéphane Léonard et Martin Eichhorn qui opère dans une veine assez proche bien que la nappe y soit moins dense et les sons micro-électroniques de premier plan dotés d’une consonance plus « croustillante ». C’est ensuite au tour du label manager de Serein, Huw Roberts, d’intervenir : alors qu’au loin des balais caressent une caisse claire et qu’un violoncelle compose une nappe enveloppante, des cordes pincées et un piano mélancolique poignent en surface pour un résultat aux confins de l’ambient et du néo-classique tout à fait convaincant.

Croisé sur plusieurs disques de F.S. Blumm (à la basse, au synthé ou aux machines), Marcel Türkowsky est également présent sur Tracks in the Snow avec un morceau où des nappes scintillantes se mêlent comme si les reflets du soleil sur la neige étaient sonorisés (sentiment accru par une pochette oeuvrant dans cet univers). Mark Templeton opère à nouveau une plaisante rencontre entre électronique et guitare préparée avant qu’Herzog ne close le maxi par un long titre allant d’une electronica travaillée (guitare acoustique digitalisée, sonorités aiguës, rythmiques précises) à des passages plus expérimentaux ou plus ambient .

Nous permettant de découvrir, en même temps que ce label, OCP, nouveau témoignage de la vitalité de la scène portugaise, Huw Roberts et Herzog, Tracks in the Snow se révèle donc être un EP véritablement satisfaisant.

François Bousquet
le 09/01/2006

À lire également

1000 Hours of Staring
Co-operative Thread (EP)
(Serein)
1000 Hours of Staring
Cantankerous Seagull (EP)
(Serein)
Brambles
Charcoal
(Serein)
Hidden Rivers
Where Moss Grows
(Serein)