1000 Hours of Staring

Co-operative Thread (EP)

(Serein / Internet)

 date de sortie

13/02/2006

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

6 MP3 (complets)

 tags

1000 Hours of Staring / Electronica / Serein

 liens

Serein

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Duo états-unien, 1000 Hours of Staring signe avec Co-operative Thread son premier maxi, paraissant sur le toujours intéressant netlabel Serein, quelques semaines après le très bon EP d’Herzog.

Après une entame faite d’une nappe agissant en flux et reflux (Enamel), la suite sort quelque peu de ce chemin balisé pour arpenter des contrées plus délicates avec la mise en présence de petites notes perlées, dépourvues de soutien d’arrière-plan hormis de légères triturations, qui laissent ensuite place à de lointains accords de guitare accompagnés d’un delay et agrémentés de bruissements divers (Born in a Swallow). Évoluant, dans les morceaux suivants (I Am Philips Head et My Pistil Your Pedal), dans une ambiance étrangement hantée (grincements, bruits métalliques, accords nasillards d’accordéon ou de mélodica) puis guère moins inquiétante (ululements distants, guitare acoustique hésitante, souffle allant grandissant), Mike Ramsey et Mike Bigel proposent de corrects passages malheureusement pas toujours pleinement convaincants car ne parvenant pas à suffisamment transcender les divers éléments employés.

Cette capacité à agencer brillamment instruments et sonorités est enfin à l’œuvre dans le caudal Essen où une mélodie est tout d’abord mise en place à la guitare acoustique, rejointe ensuite par une seconde six-cordes également scintillante, toutes les deux bénéficiant d’un probant travail sur la stéréo. Après l’apparition d’une basse rebondie, ces deux pistes de guitare se fondent dans une seule et même texture le morceau avançant et ne sont plus que saturation à trente secondes du terme du titre avant de renaître, claires et lumineuses pour la toute fin.

François Bousquet
le 21/02/2006

À lire également

Strië
Struktura
(Serein)
OCP
Atmos (EP)
(Serein)
The Balustrade Ensemble
Renewed Brilliance
(Serein)
Donato Wharton
A White Rainbow Spanning The Dark
(Serein)