Sébastien Roux

Songs

(12k / Metamkine)

 date de sortie

00/02/2006

 genre

Electronique

 style

Expérimental

 appréciation

 écouter

The Harp And Contrabass Song (MP3 complet)

 tags

12k / Expérimental / Sébastien Roux

 liens

12k

 autres disques récents
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)
Snow Palms
Everything Ascending / Circling (EP)
(Village Green)

Première sortie 12k de l’année, Songs est également le second album du Français Sébastien Roux, habitué de ces pages pour ces collaborations et prestations scéniques. Composé de sept morceaux variant de soixante secondes à neuf minutes, ce long-format ne dépasse pas, au total, les trente-cinq minutes.

S’il faut, à l’évidence, prendre le titre du disque sous son angle ironique (point de "chansons" au sens classique ici), l’accent doit être mis, au premier degré, sur les intitulés des morceaux. Annonçant en effet l’instrument de base qui va intervenir, ils s’appellent The Perpared Piano Song, The Cello Song, The Guitar and Drums Song ou The Harp and Contrabass Song. On se souvient que Fridge avait déjà utilisé de telles dénominations pour son album Happiness mais là où le groupe de Kieran Hebden parvenait à sortir du carcan qu’il s’était lui-même imposé, Sébastien Roux n’arrive que rarement à produire autre chose qu’un disque-concept.

De fait, hormis le (ou les) instrument(s) signalé(s) dans le titre de chaque morceau, quasiment aucun autre élément n’est utilisé, conduisant la musique du Français vers des rivages expérimentaux souvent trop abscons (The Prepared Piano Song). En revanche, quand des glitchs sont ajoutés aux instruments principaux, le travail se fait plus dense et plus convaincant (la fin de The Metallophone Song No. 1, The Harp and Contrabass Song). Plus encore, quand l’instrument majeur se fait mélodique et entame un dialogue avec les sons micro-électroniques, on touche du doigt ce qui aurait été véritablement intéressant (The Classical Guitar Song , le début de The Guitar and Drums Song et, dans une moindre mesure, The Cello Song).

Bien qu’il faille donc saluer la prise de risques constituée par Songs, on ne peut s’empêcher de ressortir quelque peu circonspect d’un album dont on suppose toutefois qu’il donnera de meilleurs résultats sur scène.

François Bousquet
le 08/03/2006

À lire également

Kenneth Kirschner
September 19, 1998 et al.
(12k)
Giuseppe Ielasi
Tools (EP)
(12k)
20/02/2005
Festival Présences Electro
(Maison de la Radio)
Moskitoo
Drape
(12k)