Gultskra Artikler

Pofigistka

(Lampse / Import)

 date de sortie

17/04/2006

 genre

Rock

 style

Ambient / Post-Rock

 appréciation

 écouter

4 MP3 (extraits)

 tags

Ambient / Gultskra Artikler / Lampse / Machinefabriek / Marcus Fjellström / Post-Rock / STUD / Svarte Greiner / Xela

 liens

Xela
STUD
Gultskra Artikler
Marcus Fjellström
Machinefabriek
Lampse

 autres disques récents
Benjamin Finger
Motion Reverse
(Shimmering Moods Records)
Paul Beauchamp
Pondfire
(Boring Machines, Old Bicycle Records, Neon Produzioni)
Arovane & Porya Hatami
Organism
(Karl Records)
AAAA
Shiva Watts
(Antime)

Pour sa nouvelle sortie, le label Lampse nous propose de retrouver Gultskra Artikler, duo russe qui après avoir fait ses preuves avec plusieurs sorties MP3 et un CD-R, offre ici son premier véritable CD. Si c’est la première fois qu’on écoute la musique de Gultskra Artikler, le groupe ne nous est pas totalement inconnu car Aleksey Devyanin (alias STUD) en est un des membres.

En réalité, Pofigistka est constitué de deux parties : les quatre premiers titres avaient déjà été sortis en maxi pendant que les quatre derniers sont des remixes des morceaux du début. Présentant la particularité d’être enregistrée « live », la musique des Russes sur les quatre premiers morceaux mêlent avec réussite textures ambient et guitare et cordes plus soyeuses. Ainsi, sur une texture inquiétante (souffles, bruits métalliques épars, bruits de pas), une guitare mélodique digitalisée prend place dans Fizik Dyadya Kolya ; quasi-écartée dans le remix par Marcus Fjellström, celui-ci laisse donc toute la place aux nappes tourmentées. Plus présent dans Siluet Kotlet, le violoncelle occupe la majeure partie de l’espace sonore, dialoguant parfois avec la guitare pendant que le remix par Machinefabriek le met quelque peu sous l’éteignoir, ajoutant quelques glitchs et triturations jusqu’à ce que la nappe d’arrière-plan ne recouvre les strates mélodiques.

Présentant une mélodie jouée par une sorte de sitar digitalisée, Institut Matematiki parvient à convoquer des ambiances à la fois quasi-psyché (dans le jeu très free des instruments) et plus expérimentale (grâce aux tapotements de la texture de fond). Retravaillé par Xela, ce titre intègre des instruments acoustiques : guitare en accords pincés, ukulélé gratté, maracas. Dernier morceau ici proposé, Otpusk Navsegda développe là encore une atmosphère inquiétante (sons hululants, craquements) que viennent contrebalancer des wood-blocks et une guitare électrique mélodique et ondoyante. Remixé par Svarte Greiner (alias d’Erik K. Skodvin, membre de Deaf Center), ce morceau conserve sa part d’étrangeté en ajoutant des nappes en flux et reflux et des halètements.

Difficile à situer (pas vraiment post-rock contemplatif, pas non plus complètement ambient ou expérimentale), la musique de Gultskra Artikler est en tout cas très intéressante et cet album, bien qu’un peu court (juste en dessous de quarante minutes), est idéal pour la découvrir.

François Bousquet
le 08/06/2006

À lire également

Xela
The Dead Sea
(Type)
Deaf Center
Owl Splinters
(Type)
30/09/2006
Helios / Deaf Center
(Planétarium)
Corker / Conboy
Six for Five (EP)
(Vertical Form)