Benni Hemm Hemm

S/t

(Sound of a Handshake / La Baleine)

 date de sortie

21/08/2006

 genre

Rock

 style

Pop

 appréciation

 écouter

2 MP3 (complets)

 tags

Óbó / Benni Hemm Hemm / Pop / Sound of a Handshake

 liens

Benni Hemm Hemm
Sound of a Handshake

 autres disques récents
Kenneth Knudsen & Oliver Hoiness
November Tango
(Stunt Records)
Daisuke Miyatani
Diario
(Schole)
bvdub
Yours Are Stories Of Sadness
(Sound in Silence)

Initialement sorti en Islande en septembre 2005, le premier album de Benni Hemm Hemm, collectif formé autour du jeune Benedikt H. Hermannsson, connaît une nouvelle sortie, à plus large échelle, par Sound of a Handshake. Alors qu’on pensait que le sous-label de Morr Music était dédié aux rencontres entre artistes, il s’agirait plutôt ici d’une rencontre entre labels (Smákökurnar qui a sorti l’album en Islande, P-Vine, chargé de sa parution japonaise, et Morr Music pour le reste du monde).

Proposant une pop fraîche et bien troussée (refrains à siffloter facilement, structure quasi-immuable, morceaux ne dépassant pas les quatre minutes, « pa-pa-la-la » des chœurs, paroles assez simplistes : « You Know I Love You Today, Tommorrow And Always ») où les instruments sont empreints d’une réelle bonne humeur (des cuivres bien sonores, guillerets voire sautillants, au Glockenspiel déchaîné en passant par une batterie galopante), le groupe islandais tire ainsi pleinement parti de son caractère pléthorique (seize musiciens sont ainsi crédités). Bien qu’elle conduise parfois les artistes à en faire un peu trop (on se serait passé du solo de guitare de Sumarnótt, du changement de ton de Til Eru Frae ou des roulements de batterie de Sweaty in the Sunshine), cette dimension largement collégiale fait l’effet d’un joyeux bordel à l’évidence sympathique.

Plaisant et euphorisant dans ses passages enjoués (Beginning End, Sumarnótt, Beygja Og Beygja), Benni Hemm Hemm se fait moins probant dans ses ballades où Benedikt H. Hermannsson prend sa voix de crooner pour un résultat quasi-risible (Fight). De même, un morceau court comme Labbi a du mal à se positionner entre pop emballante et titre plus calme. Mais ce sont plutôt les chansons stimulantes de cet album qui resteront dans notre souvenir et vers lesquelles on reviendra avec plaisir un jour de cafard.

François Bousquet
le 21/08/2006

À lire également

Amiina
The Lighthouse Project (EP)
(Sound of a Handshake)
Benni Hemm Hemm
Kajak
(Morr Music)
Sóley
Theater Island (EP)
(Sound of a Handshake)
Borko
Born To Be Free
(Sound of a Handshake)