V/A

OIO

(Serein / Internet)

 date de sortie

02/10/2006

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental

 appréciation

 écouter

10 MP3 (complets)

 tags

1000 Hours of Staring / Ambient / Expérimental / Herzog / Marcel Türkowsky / Mark Templeton / Muhr / Serein

 liens

Mark Templeton
Muhr
Serein

 autres disques récents
Celer
Akagi
(Two Acorns)
Bauri
Vinkelvolten (EP)
(FireScope Records)
Pinkcourtesyphone & Gwyneth Wentink
Elision
(Farmacia901)
Ogive
Folds
(Room40)

Pour sa dixième référence, le netlabel Serein nous propose à nouveau, après celle sortie en janvier dernier, une compilation sur laquelle on retrouve tous les habitués de la structure galloise : Marcel Türkowsky, Mark Templeton, 1000 Hours of Staring ou Herzog.

C’est précisément Marcel Türkowsky qui débute avec un classique titre d’ambient aux nappes frémissantes et guitares lointaines et traitées. Plus proche de l’auditeur avec une guitare acoustique installée au premier rang, Herzog opère également dans des ambiances tourmentées que frôle Stéphane Léonard avec son violoncelle. Plus touffu et plus convaincant encore est Huw Roberts : petite rythmique faite de tapotements et frottements, accords de guitare traitée allant et venant, légère saturation conférée à ceux-ci.

Comme il en a l’habitude, Mark Templeton agit lui aussi sur une guitare acoustique traitée mais dans un esprit plus expérimental et moins ambient que ses prédécesseurs. Optant, une fois n’est pas coutume, pour un registre free-folk, 1000 Hours of Staring permet fort opportunément de sortir du pré carré musical de Serein avec un titre où les guitares se font plus libres et la construction très précise. Mais le morceau le plus emballant de la compilation s’avère être celui de Muhr, auteur de la première référence du netlabel, qui mêle classiquement mais avec une grâce certaine, nappe triturée et guitare électrique à la cajolante mélodie. Enfin, le duo Yannick Franck et Olivier Pé offre un nouveau titre ambient-expérimentale où une nappe composite occuper au fur et à mesure tout l’espace sonore.

Compilation de bonne tenue donc, quoique trop souvent trop conforme à ce à quoi on pouvait s’attendre aussi bien de la part de Serein que des artistes présents sur OIO (1000 Hours of Staring excepté). Pour autant, leur qualité intrinsèque n’est nullement remise en cause et on continuera de suivre les sorties du netlabel gallois.

François Bousquet
le 02/10/2006

À lire également

Mark Templeton
Frail As Breath (EP)
(Robotopera)
1000 Hours of Staring
Co-operative Thread (EP)
(Serein)
Kinn
Karlshorst
(Audio Dregs)
Marcel Türkowsky
Night Tapes (EP)
(Serein)