V/A

Electronic 01

(Mute / Labels)

 date de sortie

18/03/2002

 genre

Electronique

 style

 appréciation

 tags

Aphex Twin / Arovane / Autechre / Barbara Morgenstern / Brian Eno / Depeche Mode / Farben / Faust / Fennesz / Fischerspooner / John Cage / Kevin Blechdom / Kraftwerk / Matmos / Mute / Oval / Pan Sonic / Pierre Henry / Schneider TM / Terre Thaemlitz / Thomas Brinkmann / To Rococo Rot / Uusitalo

 liens

Aphex Twin
Arovane
Autechre
Depeche Mode
Kraftwerk
Matmos
Oval
Pan Sonic
Schneider TM
Terre Thaemlitz
To Rococo Rot
Kevin Blechdom
Fischerspooner
Faust
Fennesz
Barbara Morgenstern
Brian Eno
Uusitalo
Mute

 autres disques récents
Martijn Comes
Interrogation Of The Crystalline Sublime
(Moving Furniture Records)
Quentin Sirjacq
Companion
(Schole)
Altars Altars
Fragments
(Home Normal)
Simon Scott
Soundings
(Touch)

Après la compilation Rough Trade Shops - 25 Years, qui parcourait 25 ans de musique pop-rock, Electronic 01 propose le même genre de travail en parcourant plus de 30 ans de musique électronique, mêlant les précurseurs et les nouvelles têtes chercheuses, musiques expérimentales et populaires.

On ne sera pas vraiment surpris par l’artiste qui ouvre cette double compilation : Brian Eno, artiste connu et reconnu pour un superbe titre ambient, glacé, pas très éloigné de certains morceaux récents de Biosphere (absent de cette compilation).
On passe ensuite à une pop des années 60, à la fois électrique (guitares) et électronique avec Rod Freeman & The Blue Men qui nous laissent plutôt indifférents. Au registre vieilleries on préférera le BBC Radiophonic Workshop et leur Dr. Who surprenant de finesse, un accord parfait entre les sonorités et les mélodies.
Côté expérimentations électro-acoustiques et concrètes, on trouve Christian Zanesi qui met Marseille en musique, Raymond Scott avec une voix et des bruitages électroniques et Pierre Henry bien sur, pour un peu plus de 3 minutes de rock déjanté. On émettra quelques réserves sur le choix du morceau chargé de représenter John Cage.

Les années 80 ont été riches au niveau musiques électroniques avec toute la vague new wave, industrielle et post-Kraftwerk. The Robots des allemands de Düsseldorf fait parti de package, tout comme Depeche Mode avec l’instrumental Big Muff (extrait de Speak & Spell), New Order, Throbbing Gristle, Human League. Parmi les moins connus on trouvera The Normal (derrière lequel se cache tout de même Daniel Miller, boss du label Mute) avec un Warm Leatherette post-punk qui aura sûrement marqué les Chicks on Speed, Thomas Leer & Robert Rental avec une chanson electro-pop répétitive.
On reste dans la pop mais en s’éloignant des années 80, sur des terres plus éclectique avec Can, Stereolab, To Rococo Rot, Barbara Morgenstrern (superbe chanson remixée par Robert Lippok), Schneider Tm vs Kpt. Michi.gan reprenant les Smiths avec leur The Light 3000 et le rock psychédélique de Faust.

On terminera ce panorama avec les productions les plus récentes, très nombreuses pour une compilation de ce type. On retrouve ceux qui sont à l’origine du son ’electronica’ avec Autechre, Aphex Twin, Arovane, les expérimentations plus extrêmes de Pan Sonic, Fennesz, Matmos ou Oval qui avait déjà 10 ans d’avance, le son post-Pole avec Uusitalo (alias Vladislav Delay), et toute la récente vague revival 80s avec Fisherspooner en tête, Aux 88 (qui nous rappelle Kraftwerk) et Bruce Haack. Pour se calmer on se tournera vers Terre Thaemlitz (ambient + samples de voix), ou l’ambient aquatique de D.

L’ensemble est plutôt de bonne qualitéet permettra de faire quelques découvertes, mais on regrettera la volonté d’en mettre un maximum sur le minimum de place. Quelques artistes sont ainsi mal représentés avec des titres d’a peine une minute, certains genres musicaux sont trop présents (années 80, new wave) alors que l’on ne trouve aucun titre jungle ou drum’n bass, absence de psychédélisme allemand tel que Klaus Schulze ou Tangerine Dream, et présence exagérée d’artistes récents.

Fabrice ALLARD
le 03/08/2002

À lire également

24/02/1999
Christian Fennesz - (...)
(Évasion)
10/09/2001
To Rococo Rot - Radio
(Centre Pompidou)
01/05/2003
Festical FatCat : Black
(België)
Arovane
Icol Diston
(Din)