Two Lone Swordsmen

Further Reminders

(Warp / PIAS)

 date de sortie

30/07/2001

 genre

Electronique

 style

 appréciation

 tags

Calexico / Lali Puna / Two Lone Swordsmen / Warp

 liens

Lali Puna
Two Lone Swordsmen
Warp

 autres disques récents
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)
Maps And Diagrams
Azurescens
(Handstitched* Recordings)

Nous n’avions pas pris le temps, en fin d’année dernière, de vous parler du dernier album des Two Lone Swordsmen, Tiny Reminders, pourtant excellent (cette critique sera sûrement en ligne un jour...).
Raison de plus pour ne pas louper la sortie de leur album de remix, sous le nom de Further Reminders.

Malheureusement le résultat n’est pas aussi convaincant que l’album, avec pour commencer seulement une petite sélection de titres retravaillés, la plupart subissant deux remix différents comme Tiny Reminder No1 qui n’est à l’origine qu’une nappe granuleuse de 2 minutes.
Le voici étalé sur deux remix de 4 minutes, retravaillés par C-Pij qui en fait une chanson pop des plus classique, dont une version instrumentale.

L’excellent Rotting Hill Carnival se retrouve lui aussi entre les mains de deux remixeurs, dont Two Lone Swordsmen qui donnent juste une légère teinte house à leur morceau, tandis que Cause le pousse ouvertement sur le dancefloor dans cette version techno/hard-house particulièrement répétitive.

Poursuivons la comparaison avec Neuflex, une sorte de drum’n bass-electronica qui prend un coup de vieux dans la version reggae-dub de Dry & Heavy. Decal s’en sort mieux, la mélodie est bien mise en exergue sur la fin, mais ses 6’30’’ pourront lasser...

Terminons les couples avec le titre Brootle et sa grosse basse groovy. Simulant s’en sort à merveille en épurant l’original, les sonorités sont plus brèves, plus percutantes, la rythmique plus riche et plus claire, bref, une belle réussite tout en gardant l’esprit du morceau original. A côté, la version de Klart fait pâle figure.

Trois autres groupes ont opté pour des morceaux différents, mais Villalobos joue la facilité avec un Bunker teinté house, très répétitif sur près de 10 minutes.
Lali Puna ne prend pas de risque en choisissant un morceau assez proche de leur registre, agréable, mais qui passe inaperçu.
Pour terminer on sera étonné de trouver Calexico qui nous offre une version pop instrumentale de It’s Not the Worst... fort réussie mais là aussi ils ont choisi un morceau très proche de leur registre.

Au final, on restera déçu par cet album qui n’aura d’autre intérêt que de nous conforter dans le fait que Two Lone Swordsmen est un excellent groupe dont les morceaux n’ont pas besoin d’être retravaillés.

Fabrice ALLARD
le 30/07/2001

À lire également

LFO
Sheath
(Warp)
Plaid
Double Figure
(Warp)
Lali Puna
I Thought I Was Over That
(Morr Music)
10/08/2001
Route du Rock 2001 : (...)
(Fort de St Père)