V/A

Bucolique Vol.1

(Arbouse Recordings / Chronowax)

 date de sortie

00/07/2001

 genre

Electronique

 style

 appréciation

 tags

Acetate Zero / Arbouse Recordings / Bertuf / Billy Mahonie / Chessie / D’Iberville / Electric Birds / Gareth S Brown / Hood / Köhn / Rothko / Sink / The Archivist / The Declining Winter / The Remote Viewer

 liens

Billy Mahonie
Electric Birds
Rothko
The Remote Viewer
Acetate Zero
Hood
Sink
Arbouse Recordings
The Declining Winter
Gareth S Brown

 autres disques récents
Celer
Akagi
(Two Acorns)
Bauri
Vinkelvolten (EP)
(FireScope Records)
Pinkcourtesyphone & Gwyneth Wentink
Elision
(Farmacia901)
Ogive
Folds
(Room40)

Regroupement d’artistes aussi divers que Twisted Science, Hood, Billy Mahonie, Rothko ou Köhn, cette compilation, sortant sur le jeune label français Arbouse Recordings, se place sous le signe de la nature, du monde sauvage et des éléments naturels. Bucolique, elle l’est aussi par la variété de styles abordés : du post-rock à l’electronica, de la techno minimaliste à la pop neurasthénique en passant par la lo-fi. Loin d’être un pudding indigeste comme on aurait pu le craindre, une réelle cohérence s’installe et on a plaisir à écouter un tel disque, à la fois linéaire et surprenant.

Si on commence relativement calmement avec Twisted Science et d’Iberville pour des titres electronica ambient, le tempo s’accélère avec le morceau de Köhn qui, sur des bases proches d’Oval, rajoute une rythmique quasiment house, pour un résultat pas forcément convaincant.
On navigue ensuite dans des eaux plus familières avec notamment Sink, Electric Birds et Bertuf pour des variations électroniques passant d’une ambient à la Biosphere à des mélodies enfantines, d’une techno minimaliste à des samples d’oiseaux.

Parvenus à la moitié de la compilation, celle-ci va prendre doucement un virage plus organique avec le titre de Rothko, sublime mélange de piano, de nappes hypnotiques et de samples de train roulant. Kiln et Hood poursuivent relativement dans la même voie contemplative, intimiste et apaisée avec des morceaux superbes où les guitares se font de plus en plus présentes, sans jamais être envahissantes. Elles seront reines avec Acetate Zero où elles égrèneront d’aériens arpèges pendant que des voix féminines concoctent un titre pop des plus agréables.
On revient à l’instrumental, mais on quitte définitivement les machines, avec le groupe Billy Mahonie qui nous livre un très bon titre marqué par une section rythmique particulièrement présente et des guitares tendues à l’extrême. Enfin, les deux derniers morceaux (Paloma et Chris Brokaw) clôturent ce voyage par de l’alt-country fort bien venue.

François Bousquet
le 03/10/2001

À lire également

The Declining Winter
Endless Scenery
(Sound in Silence)
The Remote Viewer
Let Your Heart Draw A Line
(City Centre Offices)
Sink
Usual Cerex LP
(Arbouse Recordings)
08/02/2006
Acetate Zero / Rothko
(Guinguette Pirate)