Frank Bretschneider & Taylor Deupree

Balance

(Mille Plateaux / Tripsichord)

 date de sortie

26/03/2002

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Frank Bretschneider / Komet / Mille Plateaux / Taylor Deupree

 liens

Frank Bretschneider
Mille Plateaux

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Balance est le fruit d’une collaboration entre le berlinois Frank Bretschneider (également connu sous le nom de Komet) et le new-yorkais Taylor Deupree (fondateur du label 12K). S’étant tout d’abord échangé par mails les boucles de base des morceaux, ce fut Bretschneider qui composa ensuite réellement les morceaux, avant de les envoyer à Deupree pour que celui-ci les remixe et les réenregistre. On obtient alors neuf morceaux où les deux univers sont bien présents et se répondent.

En effet, on peut repérer, au sein de chaque titre, les apports respectifs de chacun : des influences dub et des basses marquées pour Bretschneider, le goût du minimalisme et des structures granuleuses pour Deupree. L’ensemble se construit au fur et à mesure, toujours cohérent, mêlant sans cesse les approches des deux artistes. Ainsi, dès le début de ’Freeze Frame’, par exemple, la rythmique en cliquetis réverbérés montre comment peuvent se croiser les deux mondes des artistes.
En alliant dépouillement des éléments utilisés et travail sur leur résonance, Bretschneider et Deupree aboutissent à un résultat véritablement réussi qu’on pourrait qualifier de micro-dub. Le titre se poursuit par l’apparition de nappes hypnotiques, avant qu’une basse ne vienne rejoindre le tout. Le morceau se développe ensuite avec la disparition puis réapparition des nappes et le crescendo et decrescendo des sons micro-électroniques.

L’intégralité de l’album va tourner autour de ce concept de rencontre, les titres s’enchaînant sans la moindre difficulté. On regrettera juste un manque de renouvellement vers la fin, mais, globalement, Balance s’avère être un disque intéressant et agréable.

François Bousquet
le 27/03/2002

À lire également

Kabutogani
Bektop
(Mille Plateaux)
Frank Bretschneider
Komet
(Shitkatapult)
Solo Andata • Seaworthy • Taylor Deupree
Live in Melbourne
(12k)
19/09/2008
Signal : "Robotron
(Centre Pompidou)