V/A

Performance #1

(Intercontinental / Chronowax)

 date de sortie

00/07/2002

 genre

Electronique

 style

 appréciation

 tags

Acetate Zero / Berg Sans Nipple / Empress / Encre / Intercontinental / New North Wales / Sébastien Roux / Un Automne à Lob-nor

 liens

Acetate Zero
Berg Sans Nipple
Encre
New North Wales

 autres disques récents
Crisopa
Transhumante
(Sound in Silence)
Celer
Akagi
(Two Acorns)
Bauri
Vinkelvolten (EP)
(FireScope Records)
Pinkcourtesyphone & Gwyneth Wentink
Elision
(Farmacia901)

On a déjà parlé ici, et en bien, du label parisien Intercontinental : précieuses sorties vinyles (10" de Gel :, d’Acetate Zero, 7" et 10" de Clair), organisation de soirées et concerts de qualité réunis sous le nom Performances (lire, par exemple, la chronique consacrée à l’affiche Encre / Acetate Zero en décembre dernier). C’est sous ce même nom que sort le premier CD du label : une compilation regroupant groupes et artistes plus ou moins proches d’Intercontinental pour laquelle, on le verra, l’écoute nécessite l’utilisation de la touche "forward" (ou "program") de votre lecteur CD.

Débutant en terrain connu avec From hier to 4-eva, classique des concerts de Berg Sans Nipple, on retrouve avec bonheur le duo qui sait toujours aussi bien mélanger sécheresse des fûts de batterie et chaleur des harmonies, fluidité du morceau et richesse de l’instrumentation (cuivres, mélodica, guitare en pizzicato).
On évitera soigneusement les titres où figurent les pénibles frères Herman Düne qui, forts de leurs nombreux projets parallèles (Kungen, Ben Haschish, Satan’s Fingers), squattent près d’un quart de la compilation et où seul surnage le morceau qu’ils partagent avec Julie Doiron, sauvé par la voie enchanteresse de la canadienne, heureux contrepoint à celles, nasillardes au possible, des vrai-faux norvégiens. On préfèrera, de loin, s’arrêter sur une trilogie située un peu plus loin dans le disque et comprenant trois morceaux particulièrement intéressants d’Encre, Empress et Acetate Zero.
Un peu dans la continuité de son titre sur Variable Access, la compilation du label Active Suspension, Encre nous propose avec Shannon un morceau où l’accent est mis sur la construction symphonique, les différents instruments rentrant tour à tour en jeu pour former un édifice sonore n’ayant rien à envier à Hood ou Movietone (on ne sera d’ailleurs pas étonné de lire, dans les notes de pochette, que Yann Tambour a utilisé un sample de The Blossom Filled Streets). Empress suit avec un titre d’une suavité absolue : de douces notes de piano accompagnent tendrement la voix d’une jeune femme, tandis que quelques légers crépitements viennent faire frémir la surface de cette délicate pièce. Concluant brillamment cette trilogie, Acetate Zero entrelace arpèges de guitares, voix masculine et féminine et apports électroniques.
Passant sur plusieurs morceaux relativement anecdotiques, on remarque celui de Clair, qui, un peu à la manière d’Acetate Zero, mêle voix d’homme et de femme sur fond de guitare arpégée se saturant pour un final prenant. Tout au bout de Performance #1, après un titre des déjantés dublinois de Joan of Arse, Un Automne à Lob-Nor nous ravit une fois de plus. Près des rivages Kranky, à mi-chemin entre Labradford et Mogwai, Damaïwan navigue paisiblement, déroulant ses notes de guitares sur un lit de trompettes subtilement étouffées à peine troublé par la présence d’une légère batterie.

François Bousquet
le 12/08/2002

À lire également

V/A
Jingles & Génériques
(PPT/Stembogen)
New North Wales
s/t (EP)
(Mobeer)
07/04/2001
Festival L’Etalage : (...)
(Instants Chavirés)