V/A

Geologists and Professional Tourists volume 2

(N&B Research Digest / Import)

 date de sortie

15/02/2003

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Alexei Borisov / Anton Nikkila / Benzo / Electronica / F.R.U.I.T.S. / KK Null / Membranoids / N&B Research Digest / Pink Twins / Technical Acoustics Lab

 liens

KK Null
Alexei Borisov
Pink Twins
N&B Research Digest

 autres disques récents
Western Edges
Prowess
(Sound in Silence)
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)

Retour en Russie avec cette compilation sortie sur le label N&B Research Digest, fondé par Anton Nikkilä et Alexei Borisov que l’on avait découvert lors de l’une des premières soirées Infamous Labels, justement dédiée à N&B Research Digest. On y retrouve donc les deux hommes, quelques collaborations inattendues (avec KK. Null), et F.R.U.I.T.S., groupe composé de Borisov et Pavel Jagun, pour ce panorama de musique russo-finlandaise expérimentale.

Si quelques artistes se font plus abordables, le point commun qui rassemble quasiment tous ces musiciens est leur goût prononcé pour les expérimentations en tout genre. Mêlant électronique et acoustique, voix et bruitages plus étranges les uns que les autres, sonorités agressives, notes stridentes et guitare folk, ils créent une musique hybride, électronique, électroacoustique, concrète, donnant l’impression d’un joyeux bordel d’où se dégage toujours quelque chose d’attachant.
A eux deux, Alexei Borisov & Anton Nikkilä nous offrent trois morceaux très différents. Moskowrytm alterne expérimentation numérique et accords soyeux, tandis que Quite Loud flirte avec le jazz sur fond de bruitages qui donnent l’impression d’assister à une répétition en plein déménagement. Prêtant régulièrement sa voix, on retrouve également Borisov au sein de F.R.U.I.T.S. sur un Mineral Wasser plus proche de la musique concrète avec de nombreux bruits métalliques, bruits de tôles sur une voix grave, feutrée, malsaine.
La surprise du disque, c’est KK.Null que l’on trouve en solo sur Assassin from Outer Space sur lequel il superpose deux boucles au tempo différent et des sonorités qui rappelle de vieux films de science-fiction, et avec Borisov pour un titre ludico-bruitiste.

Des thèmes semblent être récurrents, comme une mémoire de l’ancienne URSS qui resurgirait dans ce disque. Ainsi la conquête de l’espace hante également le Uj ! de Membranoids dont les petits sons semblent captés par un radiotélescope. D’un autre côté, l’industrialisation et les machines envahissent l’espace sonore du magnifique A Fistful of Fingers de Pink Twins à la base très doux avec ses voix élégiaques.
En effet si l’ensemble est très expérimental et hors norme, les mélodies ne sont toutefois pas en reste, et leur rareté est à la hauteur de leur beauté. Ainsi la guitare folk de Benzo, se retrouve perdue en plein maelström électronique, et Technical Acoustics Lab colle une mélodie electronica façon Morr Music sur une basse granuleuse que l’on rapprocherait de Pan Sonic.

Un disque a priori difficile et que l’on n’écoutera pas n’importe quand, mais qui construit des ambiances, des univers particuliers dans lesquels chaque auditeur peut trouver sa place. Quelques voix, quelques mélodies et un sens de l’humour régulièrement présent finissent par rendre ce disque attachant et donne même envie de suivre quelques uns de ces artistes. _

Fabrice ALLARD
le 20/05/2003

À lire également

Anton Nikkilä
White Nights
(N&B Research Digest)
06/04/2013
Présences Electronique
(Le 104)
V/A
Avantometric Attachments 2002
(Avanto Recordings)
Alexei Borisov & Anton Nikkilä
Where Are They Now
(N&B Research Digest)