Boom Bip

Corymb

(Lex Records / PIAS)

 date de sortie

01/06/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica / Hip-Hop

 appréciation

 tags

Boards of Canada / Electronica / Four Tet / Hip-Hop / Lali Puna / Lex Records / Mogwai / Venetian Snares

 liens

Boards of Canada
Four Tet
Lali Puna
Venetian Snares
Lex Records

 autres disques récents
Resina
Traces
(130701)
Ben Chatwin
Staccato Signals
(Village Green)
Boris Hauf
Clark
(Shameless Records)
Stray Theories
All That Was Lost
(n5MD)

Parler de Corymb, deuxième album de Boom Bip chez Lex Records, revient, une fois encore, à aborder le sujet du Krautrock, ce rock expérimental allemand, pionnier électronique des années 70 (Can, Faust, Neu !, Cluster…) et du post-rock, son ultime héritier, né sur les cendres de la scène hardcore instrumentale de Washington D.C. et de Chicago (Brise Glace, Slint, Tortoise…).

On le dit peu, mais le hip hop electronica mutant de Boom Bip, cLOUDDEAD et autres artistes affiliés Anticon, doit beaucoup plus à ces styles, proches du (post)rock, qu’aux canons du hip hop originel (comme l’attestent les derniers albums des rappeurs mutants, Passage, Why ? ou Alias…) Il était donc logique, dans cet esprit néo-psychédélique, que les variations ondulatoires de Boards of Canada (Last Walk Around Mirror Lake), les errances de cLOUDDEAD (Closed Shoulders), la mélancolie pop de Lali Puna (Awaiting An Accident), la tension de Mogwai (The Use Of Unacceptable Colors In Nature) le post-rock mathématique de Four Tet (Third Stream) et l’iconoclasme halluciné de Venetian Snares (The Unthinkable), viennent réinterpréter les compositions de Bryan Charles Hollon, aka Boom Bip. Depuis Seed to Sun, "code source" de quasiment tous les titres de cet album, on avait bien compris la filiation entretenue par l’américain avec les scènes de l’avant-garde européenne et de la drone music anglo-saxonne. Sur ce Corymb de superbe facture, il ne manque en effet que Jim O’Rourke pour venir compléter le portrait de famille des amateurs d’innovations sonores à orientations pop/rock, en tout genre.

Plus que tout, la musique de Boom Bip donne l’impression de s’échapper du carcan physique de la production contemporaine, à l’image du dernier morceau Pulse All Over, long drone de 7 minutes. De même, la musique de Boom Bip s’émancipe de plus en plus de la scène hip hop. Absence de MC (exception faite de The Unthinkable avec Buck65, véritable réussite), ignorance des clichés… Bryan Hollon préfère coloniser des espaces jusqu’alors ignorés – ou peu fréquenter - par cette scène. Concrètement, même si Corymb ne propose que deux nouveaux morceaux (Morning And a Day et In The Tree Top) histoire de faire patienter les fans, les remixes commentés ci-dessus, les session réalisées à la BBC pour John Peel et le maxi From Left To Right, l’album s’aborde dans toute sa cohérence, comme une suite logique de Seed To Sun.

On espère que la réception de l’objet sera à la hauteur de sa grandeur, car Corymb est certainement un des meilleurs albums de l’année, ni plus, ni moins.

Maxence Grugier
le 22/10/2004

À lire également

17/08/2003
Route du Rock 2003 : (...)
(Fort de St Père)
Lali Puna
Two Windows
(Morr Music)
Lali Puna
Our Inventions
(Morr Music)
19/05/2001
Pilote - Four Tet
(Batofar)