Isan / Styrofoam / The Go-Find

Morr Music Japan Tour 2004

(Morr Music / La Baleine)

 date de sortie

00/04/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / Isan / Morr Music / Robin Saville / Styrofoam / The Go Find

 liens

Isan
Styrofoam
The Go Find
Morr Music
Robin Saville

 autres disques récents
Lali Puna
Being Water (EP)
(Morr Music)
Kin Leonn
Commune
(Kitchen.)
V/A
Cottage Industries 8
(Neo Ouija)
Snow Palms
Everything Ascending / Circling (EP)
(Village Green)

A l’occasion d’une tournée japonaise du label en avril dernier, et comme cela avait été fait pour la tournée américaine à l’hiver 2003, Morr Music avait publié un tour CD composé intégralement d’inédits d’Isan, Styrofoam et The Go-Find. Six mois après la série de concerts nippons, ce disque est enfin trouvable en Europe.

Le disque s’ouvre par deux morceaux d’Isan : le premier nous propose une délicate mélodie enfantine où on perçoit même des inflexions asiatiques (plutôt bienvenues eu égard au contexte) posée sur une petite rythmique tandis que le second fait davantage dans l’épure, les notes tombant comme de lentes gouttes de pluie. A la toute fin du disque, on retrouve le duo anglais pour une version personnelle d’Akatombo, traditionnel japonais, oscillant entre le gentiment niais (voix féminine haut perchée, timbre désuet) et l’agréablement traditionnel (rythmique ultra-classique, mélodie jouée à la boîte à musique).
Styrofoam, pour ses deux titres, nous offre deux covers. Reprenant Think (let tomorrow bee) de Sebadoh, Arne Van Petegem oeuvre dans l’electro-pop qu’il pratique continûment depuis près de deux ans : voix filtrée, rythmique plutôt basique et ajouts électroniques relativement accrocheurs. S’attaquant ensuite à Between the Bars d’Elliott Smith, le musicien belge conserve, même en y adjoignant une rythmique, la forte charge émotionnelle du titre original.
Inédit quand le tour CD est paru, on a depuis retrouvé Blisters sur le premier album de The Go-Find, où il faisait office de titre de clôture ; toujours aussi insipide, ce morceau d’électro-pop est tout à fait représentatif de ce que fait Dieter Sermeus. Même remixée par Styrofoam (What I want (Styrofoam’s perfect time remix)), la musique du belge n’arrive décidément pas à faire naître une quelconque émotion.

Disque plutôt dispensable donc, sauf pour les fervents amateurs d’Isan et ceux désireux de posséder la discographie complète du label berlinois.

François Bousquet
le 28/10/2004

À lire également

Butcher The Bar
Sleep At Your Own Speed
(Morr Music)
Masha Qrella
Unsolved Remained
(Morr Music)
Slow Steve
Steps (EP)
(Morr Music)
The Dodos
Individ
(Morr Music)