V/A

Cottage Industries vol.3 - Vestibule & Separate

(Neo Ouija / La Baleine)

 date de sortie

07/04/2004

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Apparat / Electronica / Greg Davis / Helios / Julien Neto / Maps and Diagrams / Metamatics / Neo Ouija / Pandatone / Rod / Sleepy Town Manufacture / Xela

 liens

Apparat
Greg Davis
Xela
Pandatone
Sleepy Town Manufacture
Rod
Julien Neto
Helios
Neo Ouija

 autres disques récents
Kenneth Knudsen & Oliver Hoiness
November Tango
(Stunt Records)
Daisuke Miyatani
Diario
(Schole)
bvdub
Yours Are Stories Of Sadness
(Sound in Silence)

Dans le petit monde des compilations electronica, le premier volet de Cottage Industries, carte de visite du label Neo Ouija, créa un standard suprême avec lequel il sera difficile de rivaliser un jour, tant ce disque est d’une richesse et d’une beauté à couper le souffle. Forcément, on s’exposait donc à ressentir une légère déception par la suite. Le second double opus, sorti un peu plus d’un an après, pour agréable qu’il soit, marqua moins les esprits. Vient ensuite ce troisième tome, qui renoue avec le format simple et propose globalement des pièces plus variées et rythmées que le précédent.

Sur ce 3ème volume, compilé par Lee Norris (aka Metamatics), on retrouve quelques figures connues (Apparat, Xela, Maps & Diagrams) et pas mal de petits nouveaux. Le disque s’ouvre avec un joli morceau de Rod (Rod Morris, déjà présent sur la très bonne compilation Synthetics All Sort du label irlandais Front End Synthetics), construit autour d’une ritournelle mélodique simple et de samples vocaux. Après un Apparat somme toute assez anecdotique si on le compare à ses propres disques, on découvre Pandatone, l’une des dernières signatures du label, avec une pièce originale de folktronica à la guitare avec échos. On continue l’agrément de la guitare avec une très belle ballade onirique de Xela, qui est aussi l’auteur de la photo illustrant la pochette, ce qui révèle un autre talent dans le chef de ce jeune surdoué. Le piano prend ensuite le relais avec la respiration calme proposée, en contrepoint d’une rythmique lente et sombre, par Helios, auteur cette année d’un premier album sur le prolifique label Merck, et qui constitue pour nous une jolie découverte.

Les morceaux suivants (Don Mennerich, RJ Valeo - qui n’est autre que l’une des premières signatures du label Type de John Twells, aka Xela, encore lui), loin d’être désagréables, ne nous paraissent pas suffisamment convaincants dans un genre déjà tellement balisé de repères de haute tenue. L’oreille se voit à nouveau charmée par la mélancolie délicate qui se dégage du titre de Julien Neto, déjà présent sur la compilation Hiiro du très conseillé label japonais Saag. Elle l’est moins par celui de Greg Davis, où le canevas initial, d’un systématisme rigide, laisse la place à des accords de guitare répétitifs plaqués de samples vocaux, pour un résultat un peu bancal et presque agaçant. C’est dès lors avec plaisir et soulagement que l’on entre dans la longue pièce ambient reposante du duo russe Sleepy Town Manufacture, dont un album est annoncé chez Neo Ouija, qui ajoute une pierre aux moulins de ceux qui pensent que le salut de l’electronica pourrait bien venir en partie des terres slaves. Le propos se densifie et s’énergise grâce au titre offert par Maps & Diagrams, délectable combinaison de rythmes, de mélodies et de textures qui confirme tout le bien qu’il y a lieu de penser de l’anglais, avant une clôture apaisante mi-guitare, mi-textures concoctée par Xela et Metamatics, les deux chevilles ouvrières de cette compilation.

Au final, ce troisième volume un peu en demi-teinte ne parvient pas à se hisser au niveau du premier mais ne brouille pas le moins du monde l’auditeur avec le label dont il est issu. On en retiendra, outre la confirmation du grand talent de Xela et Maps & Diagrams, les découvertes que représentent Rod, Helios, Julien Neto et Sleepy Town Manufacture.

Gilles Genicot
le 13/11/2004

À lire également

Helios
Caesura
(Type)
Goldmund
Two Point Discrimination
(Western Vinyl)
Xela
In Bocca al Lupo
(Type)