K.F. Whitman & Greg Davis

Yearlong

(Carpark Records / Chronowax)

 date de sortie

22/03/2005

 genre

Electronique

 style

Expérimental

 appréciation

 tags

Carpark Records / Expérimental / Greg Davis / Hrvatski / Keith Fullerton Whitman

 liens

Greg Davis
Keith Fullerton Whitman
Carpark Records

 autres disques récents
Martijn Comes
Interrogation Of The Crystalline Sublime
(Moving Furniture Records)
Quentin Sirjacq
Companion
(Schole)
Altars Altars
Fragments
(Home Normal)
Simon Scott
Soundings
(Touch)

Après toute une série de dates en commun, Keith Fullerton Whitman et Greg Davis nous proposent Yearlong, récit de ses prestations où, en treize titres, sont évoqués les différents sets réalisés pendant cette petite année (de décembre 2001 à novembre 2002) par les deux artistes états-uniens.

Nous livrant uniquement des bouts de set, on pourrait s’attendre à ce que le disque fasse preuve d’une trop grande hétérogénéité, voire se perde dans un collage trop didactique. Or, les morceaux s’enchaînent plutôt bien et on passe sans trop d’encombres d’un titre fait de clicks’n’cuts abrasifs à un morceau plus apaisé où règne un piano avant de revenir à une suite de nappes à la constitution tourmentée, alternance de mini-explosions et de micro-larsens. Au milieu de pièces plutôt courtes (rarement au-delà de quatre minutes), K. F. Whitman et Greg Davis nous offrent un titre de dix minutes, lente évolution plutôt calme où la part belle est faite à des sonorités de vibraphone. Mais la majeure partie du disque se déroule dans des ambiances à la limite de la saturation, travaillant sur les textures et triturant les sons, intégrant çà et là des samples d’instruments divers (tel ces cuivres dans le morceau de clôture).

Pour autant, Yearlong peine à dégager une véritable ligne directrice et confine même, par moments, à la démonstration, les deux musiciens semblant se repaître de leur capacité à se compléter et à se produire de concert. Si ces cohérence et entente musicales sont indéniables, il est regrettable que l’album rencontre quelques difficultés à dépasser le stade de simple témoignage pris sur le vif (d’un autre côté, demande-t-on autre chose à un album live ?).

François Bousquet
le 23/03/2005

À lire également

06/03/2015
Présences Electronique
(Le 104)
F.S. Blumm
Sesamsamen
(Plop)
Keith Fullerton Whitman
Generators
(Editions Mego)
V/A
Fork Ends
(Audio Dregs)