Cepia

Pearl (EP)

(Ghostly International / Internet)

 date de sortie

21/02/2006

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Cepia / Electronica / Ghostly International

 liens

Cepia
Ghostly International

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Auteur d’un excellent 12" paru il y a un an et demi, présent depuis sur plusieurs compilations (la quatrième Neo Ouija, Aurora 2 sur Merck entre autres), Cepia propose à présent un EP disponible uniquement via la nouvelle plateforme de téléchargement payant de Ghostly International : Ghostly Digital.

Après une ouverture arythmique compose de nappes accueillantes (Malcesine), le propos s’épaissit avec Our Bones et ses pulsations à la fois métalliques, presque dures mais parvenant à être en même temps relativement soyeuses. Plus encore, dans Salt Field, ce sont deux mélodies superposées qui viennent rejoindre l’appareil rythmique présent initialement ; se saturant progressivement, ces deux structures chromatiques ne deviennent plus que de mélodieux grésillements vers la fin du morceau.

Opérant avec des sonorités plus acérées, le morceau-titre met quasiment de côté toute velléité mélodique dans un premier temps avant que n’apparaisse des accords d’arrière-plan et une petite ritournelle. Plus classique, As mêle rythmique basique et mélodie légèrement réverbérée pour un résultat sympathique mais guère novateur.

Pearl EP se révèle donc être une manifestation supplémentaire des capacités de Cepia dont on aura l’occasion très prochainement de confirmer tout le bien que l’on pense puisque deux albums sont en préparation : un premier compilant les différents remixes qu’il a pu effectuer et un second qui sera, en vérité, son premier long-format personnel.

François Bousquet
le 21/02/2006

À lire également

Cepia
s/t
(Cepia Music)
Syntaks
Ylajali
(Ghostly International)
Lusine
A Certain Distance
(Ghostly International)