Epic45

Slides

(Make Mine Music / Import)

 date de sortie

21/08/2006

 genre

Rock

 style

Post-Rock

 appréciation

 tags

Epic45 / Make Mine Music / My Autumn Empire / Post-Rock / The Toy Library

 liens

Epic45
Make Mine Music
The Toy Library
My Autumn Empire

 autres disques récents
Thomas William Hill
Grains Of Space
(Village Green)
Astrïd
A Porthole (I)
(Gizeh Records)
Eyolf Dale & André Roligheten
Departure
(Edition Records)
Tim Hecker
Anoyo
(Kranky)

Initialement sorti en CD-R à tirage limité (200 exemplaires) en février 2004, Slides s’insérait alors entre Reckless Engineers et Against the Pull of Autumn. Judicieusement ressorti grâce à un véritable pressage par Make Mine Music et alors que le nouveau véritable long-format des Anglais est attendu pour 2007, cet album se voit en plus augmenté de quatre titres, présents sur Long Walks, tour EP paru à l’été 2005.

Alors que les derniers EP du groupe voyaient les Britanniques se diriger vers une musique plus proche de l’ambient, Slides et ses morceaux enregistrés il y a trois ans se situe logiquement dans une couleur musicale davantage post-rock, celle-là même prisée par Epic45 à cette période. De fait, c’est avec un plaisir non dissimulé qu’on retrouve ces lignes claires de guitare (tantôt scintillantes, tantôt réverbérées), ces mélodies imparables (parfois émouvantes - (Re) Sculpted By Winter, Roads And Paths -, parfois plus accrocheuses et enlevées - History Vs The Future, Between Woodland -), cette section rythmique impeccable et cette capacité à intégrer avec bonheur quelques éléments électroniques (les rythmiques et grésillements de Slidin’ On Yr Knees, Leaving et Daylight Photography, les saturations conférées aux guitares de History Vs The Future, les pulsations plus appuyées de The Blue Of The Sky).

Parfaitement à même d’évoluer au sein même du post-rock qu’ils affectionnent (le jeu sur les harmoniques de Looking Down A Hill, ces incursions synthétiques évoquées précédemment), les Anglais font également par endroits (Between Woodland) appel à des vocalises féminines, idéal complément des lignes mélodiques et qui, à l’instar du chant masculin de Leaving entraînent leur musique vers des rivages plus space-rock. De même, l’utilisation d’une réverbération plus marquée pour les guitares emmène le groupe sur les traces de leur ami July Skies (le remarquable Roads And Paths).

On l’avait déjà pressenti à l’époque, quand il n’était disponible qu’en CD-R, mais le constat peut maintenant être partagé par le plus grand nombre : Epic45 est décidément un des plus grands groupes post-rock et Slides (a fortiori avec ces quatre titres supplémentaires) est probablement, à ce jour, leur chef-d’œuvre.

François Bousquet
le 18/10/2006

À lire également

15/03/2007
Meeting People Is Easy
(Divan du Monde)
V/A
These Waves...
(Sound in Silence)
Portal
Waves & Echoes
(Make Mine Music)
July Skies
Where the Days Go
(Make Mine Music)