Damiak

Micalavera

(n5MD / Import)

 date de sortie

30/04/2007

 genre

Rock

 style

Electronica / Post-Rock / Shoegazing

 appréciation

 écouter

12 RealAudio (extraits)

 tags

Damiak / Electronica / n5MD / Post-Rock / Shoegazing

 liens

n5MD
Damiak

 autres disques récents
Svarte Greiner
Apart
(Miasmah)
Dmitry Evgrafov
Comprehension Of Light
(130701)
Nicola Ratti
The Collection
(Room40)
Target Archery
Clock of the Long Now
(Autoproduit)

Nouveau venu sur la scène musicale électronique mexicaine (scène dont on a rarement des nouvelles, un peu éclipsée par l’imposant Murcof), Damiak nous livre son premier album sur n5MD, label très souvent intéressant.

Développant un propos délibérément accessible, fait de lignes mélodiques claires et de rythmiques non agressives, Abe Dichi sait également sortir régulièrement du « tout électronique » en intégrant une batterie réelle (Tenuous Gears) ou des guitares pour tirer ses morceaux vers l’electronica-shoegazing (l’ambitieux Tepid Coat et ses multiples circonvolutions). Parvenant à offrir des morceaux dans lesquels l’évolution permanente est de mise, le Mexicain a de fait recours à un arsenal assez large d’instruments (harmonium, piano, violon en plus de ceux déjà mentionnés) qui favorisent un bon renouvellement d’un titre à l’autre sans pour autant que Micalavera apparaisse comme dénué de ligne directrice.

Quand Abe Dichi opte pour une approche franchement post-rock, c’est pour, à l’instar d’autres très bons disques récents parus sur n5MD, présenter des partitions de guitares entraînantes et réverbérées (l’immédiat Step behind the Yellow Line). Si l’on peut toutefois regretter une couleur musicale (émanant probablement du mix et du mastering, œuvres de Valgeir Sigurdsson) parfois trop proche de celle de certains artistes islandais (Tall Hat Greeting, ses mélodica et glockenspiel posés sur une rythmique), il n’en demeure pas moins que Micalavera s’avère tout à fait probant (quoiqu’un peu court : trente-neuf minutes) et nous donne réellement envie de suivre les sorties futures de Damiak.

François Bousquet
le 12/08/2007

À lire également

Bitcrush
Epilogue in Waves
(n5MD)
Port-Royal
Where Are You Now
(n5MD)
Arc Lab
No Spectre
(n5MD)
Last Days
These Places are now Ruins
(n5MD)