Elegi

Sistereis

(Miasmah / Import)

 date de sortie

18/06/2007

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

4 MP3 (extraits)

 tags

Ambient / Elegi / Miasmah

 liens

Miasmah
Elegi

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Pour son premier album, le Norvégien Elegi trouve refuge sur Miasmah, label lui-même norvégien et tout à fait en résonance avec l’ambient teintée de néo-classique que nous propose Tommy Jansen.

Effectivement, dès le début de Sistereis, on retrouve ces ambiances déjà croisées à plusieurs reprises ces derniers mois : accords de synthés formant une nappe en arrière-plan, quelques micro-triturations métalliques ou type bruits de pas et notes éparses de piano au premier plan. De même, on a le droit à ces inquiétantes lignes de violoncelle accompagnées de grincements (Fyrtårnet Part 1, Fyrtårnet Part 2, le morceau-titre) ou à ces étranges sonorités issues d’un cuivre (Dauingene) à même d’en rajouter dans la dimension légèrement anxiogène de l’ensemble. Dès lors, face à cette accumulation de matériaux déjà bien connus, qu’attendre d’un tel album, hormis, et ce n’est déjà pas rien, une interprétation probante capable de faire naître une certaine émotion ?

De toute évidence, Elegi fait preuve, sur Sistereis, de qualités indéniables : capacité à ne pas trop en faire, à toucher sans en rajouter, à agencer avec habileté les différents éléments utilisés, à se faire aussi convaincant sur quatre minutes que sur huit. Pour autant, on ne peut s’empêcher de regretter une forme d’absence de prise de risque dans ce choix d’un style musical déjà bien balisé, regrets qui altèrent notre jugement sur un disque qui, quoiqu’il en soit, demeure agréable, notamment pour les lecteurs pas encore rompus à ce genre musical.

François Bousquet
le 28/09/2007

À lire également

Elegi
Bånsull
(Dronarivm)
Kreng
The Summoner
(Miasmah)
Encre
Plexus II
(Miasmah)
Eric Thielemans
Sprang
(Miasmah)