Alexei Borisov & Anton Nikkilä

Where Are They Now

(N&B Research Digest / Import)

 date de sortie

01/03/2007

 genre

Electronique

 style

Expérimental / Free / Electroacoustique

 appréciation

 écouter

3 MP3 (complets)

 tags

Alexei Borisov / Anton Nikkila / Electroacoustique / Expérimental / Free / N&B Research Digest

 liens

Alexei Borisov
N&B Research Digest

 autres disques récents
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)
Tomoyoshi Date + Stijn Hüwels
Hochu-Ekki-Tou
(Home Normal)
Proem
Until Here For Years
(n5MD)
Maps And Diagrams
Azurescens
(Handstitched* Recordings)

Le duo russo-finlandais traverse les années mais ne change pas, toujours fidèles à eux mêmes. Une musique sans concession, un site web dont le design nous rappelle les début d’internet, des pochettes de disque depuis toujours déconcertantes de sobriété. Parfois en solo, on retrouve une nouvelle fois Anton Nikkila et Alexei Borisov en duo sur les propre label.

Avouons le tout de suite, leurs travaux ne sont pas vraiment facile d’accès, et ce n’est pas ce nouvel album qui va les faire connaître au plus grand nombre. Là n’est pas le but non plus. Leur travail consiste plutôt à défricher le terrain, chercher de nouvelles aires de jeux, tenter de nouvelles combinaisons d’une manière que eux seuls peuvent faire, marqués par leur culture et jouant avec celle-ci, s’en moquant même parfois. Musicalement, on peut alors passer du coq à l’âne : chaos rythmique réalisé à la batterie sur le morceau d’ouverture (Specialized Literature on Microsurgery), improvisation électronique (Automated Management System for the Seafood Industry) ou free jazz électro-acoustique (Salute - A Children’s Cinema Theatre), étonnante mélodie de cordes nasillardes (Georg Kargl), borborygmes, chuintements et textures grésillantes rappelant le A Chance to Cut is A Chance to Cure de Matmos sur Voimakassuolaista Voita, cabaret rétro déglingué (Metaphysics of Swing), ou encore croisement entre Pan Sonic et le courant click’n cut sur Late Night Loop.
A cette richesse musicale s’ajoute maintenant des textes puisque très régulièrement, et environ sur la moitié des titres, Alexei Borisov parle. Ca semble parfois improvisé, commentant le cadre, la salle de spectacle dans laquelle ils semblent avoir joué, souvenirs de son enfance, courrier reçu, instructions pour aller à tel hotel (avec numéro de téléphone, station de métro, arrêt de bus) ou biographie-hommage de Léon Theremin.

La musique de Borisov et Nikkilä est étonnante, à la fois complexe et touchante quand, avec parcimonie, trois ou quatre notes de guitare acoustique viennent de coller dans le creux de l’oreille, comme à la fin de Where Are They Now, morceau titre servant de magnifique conclusion.

Fabrice ALLARD
le 02/12/2007

À lire également

Alexei Borisov & Anton Nikkilä
Typical Human Beings
(N&B Research Digest)
27/03/2011
Présences Electronique
(Le 104)
24/01/2001
Infamous Labels 8 : (...)
(Batofar)
V/A
Avantometric Attachments 2002
(Avanto Recordings)