Flüor

The Pleasure is Mine

(Imaginary Nonexistent Records / Import)

 date de sortie

30/04/2008

 genre

Electronique

 style

Electro / Pop

 appréciation

 tags

Electro / Flüor / Imaginary Nonexistent Records / Pop

 liens

Imaginary Nonexistent Records
Flüor

 autres disques récents
Martijn Comes
Interrogation Of The Crystalline Sublime
(Moving Furniture Records)
Quentin Sirjacq
Companion
(Schole)
Altars Altars
Fragments
(Home Normal)
Simon Scott
Soundings
(Touch)

Connu pour former, avec Joan Malé (Monoceros, 5alad), le duo Lumière, Xavi Lloses passe à l’étape solo avec, sous le nom Flüor, un premier album sur Imaginary Nonexistent, label justement tenu par son compère précité.

Assumant ouvertement son recours aux Casio, vocoder et sonorités 8-bits, l’Espagnol nous livre une électro-pop aux consonances immédiatement datées, revendiquant une large part d’insouciance dansante aux accents gentiment festifs (à l’image d’une pochette ornée de lampions multicolores). Ce côté aimablement régressif fait plutôt mouche sur les deux premiers titres avant qu’après une dizaine de minutes de sons grésillants, de voix filtrées et de claviers légèrement dégoulinants, on peine à trouver un intérêt à une écoute autre qu’isolée de chaque morceau.

Pourtant, on le répète, pris séparément, chaque titre fait montre de capacités mélodiques certaines, d’un sens de la durée tout à fait honnête, d’une innocence primesautière sympathique et d’une construction assez ajustée. Mais, sur la longueur d’un album, avec cet enchaînement et succession de morceaux, on ne parvient décidément pas à supporter cette accumulation de clichés électro-pop.

François Bousquet
le 24/05/2008

À lire également

West Point
Leaf EP
(Imaginary Nonexistent Records)
Monoceros
A Glorious Afternoon (EP)
(Imaginary Nonexistent Records)
aAirial
Together EP
(Imaginary Nonexistent Records)
Monoceros
I Feel Apocaliptic Today
(Imaginary Nonexistent Records)