Pausal / Koen Holtkamp

 date du concert

10/06/2008

 salle

Les Voûtes,
Paris

 tags

Aero / Ali_Fib / Koen Holtkamp / Les Voûtes / Pausal

 liens

Koen Holtkamp
Les Voûtes
Ali_Fib
Pausal

Dernière soirée Ali_Fib de la saison avec une affiche plutôt ambient pour finir en douceur avec Koen Holtkamp, l’un des fondateurs du label Apestaartje également connu en tant que Aero, et le duo Pausal que l’on trouve quant à eux sur le label Highpoint Lowlife dont nous parlons assez régulièrement.

C’est Pausal, duo formé par Alex Smalley et Simon Bainton qui débute la soirée. L’un assis par terre avec laptop et clavier, le second placé juste devant lui, assis sur une chaise avec sa guitare, ils sont plus orientés vers le grand écran qui sert aux projections que vers le public. Ce sont d’ailleurs les projections qui débuteront le concert, images de nature, chants d’oiseaux, rivière, un avion qui passe dans le ciel, et les deux musiciens qui posent là dessus, bidouillages électroniques bouillonnants, puis nappes de clavier et guitare. Le tempo est ultra lent, le ton est à la contemplation, envie de fermer les yeux et de se laisser bercer. Si ce premier titre intégrait encore quelques sonorités électroniques métalliques qui sortaient des clichés ambient, la suite était parfois un peu facile avec de longues nappes de claviers au ton grave, une bonne reverb, et l’impression que la musique tourne toute seule, extrêmement linéaire. Parfait pour rêver éveiller, s’endormir, ou gentiment chiant, c’est selon.

On revient après une petite pause et Koen Holtkamp a déjà débuté son set. Placé de profil avec une petite table d’écolier sur laquelle trône son laptop, il est à la guitare alors que l’on prend place, et tout de suite c’est la clarté de ses mélodies qui frappe. Notes claquantes, étincelantes, avec des accompagnements de nappes provenant de son laptop ou préalablement samplées. Une musique nettement plus riche que Pausal, mais aussi une prestation plus vivante, alternant entre guitare, laptop et divers objets dont les sons subiront de nombreux traitements, que se soit par les pédales d’effets ou l’ordinateur. Explosions de papier à bulles, e-bow pour nappes nasillardes, harmonica, mélodica, ou encore baguettes frappant les cordes de sa guitare, le tout s’intègre à merveille et fait preuve de discrétion. Pour finir, nappes électroniques un peu graves et mélodies de guitare inspirées, tout simplement beau. On vous reparlera très certainement de cet artiste prochainement puisque son premier album solo devrait sortir à la rentrée chez Type.

Fabrice ALLARD
le 14/06/2008

À lire également

Olan Mill
Pine
(Serein)
10/05/2006
Pokett / Koen Holtkamp /
(Librairie-Galerie "En)
Pausal
Sky Margin
(Own Records)
Koen Holtkamp
Field Rituals
(Type)