Praveen & Benoit

Songs Spun Simla

(Music Related / COD&S Distribution)

 date de sortie

19/08/2008

 genre

Electronique

 style

Expérimental / Folk

 appréciation

 écouter

Embers (MP3 complet)

 tags

Benoit Pioulard / Expérimental / Folk / Music Related / Praveen

 liens

Praveen
Benoit Pioulard
Music Related

 autres disques récents
Dmitry Evgrafov
Comprehension Of Light
(130701)
Nicola Ratti
The Collection
(Room40)
Target Archery
Clock of the Long Now
(Autoproduit)
David Cordero & .tape.
Seep
(Nature Bliss)

Présenté comme un album, Songs Spun Simla ne dure pourtant que vingt-trois minutes, bref compte-rendu de la rencontre entre Praveen (dont on avait apprécié l’album paru en 2005 sur Neo Ouija) et Benoit Pioulard (auteur d’un bon disque sur Kranky il y a deux ans, et dont un nouveau long-format est annoncé pour cet automne).

Puisant dans cette union entre structure folk et apports électroniques que Pioulard avait pu développer précédemment, le début du disque voit le musicien de Portland œuvrer au chant, avec ce timbre à la fois atone et traînant, prêtant à une nonchalance particulièrement adaptée aux lignes instrumentales mises en place par ailleurs (Death as a Man). Alors qu’on redoutait par conséquent une trop grande similitude avec Précis, la suite de Songs Spun Simla opère un virage vers quelque chose de plus nettement instrumental, porté par une batterie réelle, des partitions musicales proches du post-rock et une approche de l’écriture moins balisée (To Scale).

Dès lors, passé ce cap, même les titres chantés (Embers, Chiaroscuro) semblent se parer de ces velléités nouvelles, envisageant l’apport vocal comme un mantra, à même de se mêler aux boucles instrumentales et rappelant les origines indiennes de Praveen et la genèse de ce disque (parti en Inde sur les terres de ses ancêtres, ce dernier y rapporta plusieurs samples de voix et sons divers qui servirent de fondement à quelques-uns des morceaux de cet album). Se fait alors jour la véritable raison d’être de Songs Spun Simla, disque vraiment intéressant, bien qu’encore une fois probablement trop court.

François Bousquet
le 08/09/2008

À lire également

09/03/2017
Benoît Pioulard / Fragment
(Supersonic)
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Benoit Pioulard
Lasted
(Kranky)
Benoit Pioulard
Précis
(Kranky)