.tape.

Repainted

(spa.RK / Import)

 date de sortie

22/09/2008

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

5 MP3 (extraits)

 tags

.tape. / Bichi / EEDL / Electronica / Isan / Sébastien Roux / Sora / spa.RK / The Village Orchestra / Tunng

 liens

Isan
EEDL
Tunng
Bichi
The Village Orchestra
.tape.
spa.RK
Sora

 autres disques récents
Tim Linghaus
About B. (Memory Sketches B-Sides Recordings)
(Sound in Silence)
Sylvain Chauveau
Pianisme
(Sub Rosa)
Amp
Entangled Time
(Sound in Silence)
Joel Tammik
Imaginary Rivers
(TXT Recordings)

Trois ans après Paintings, troisième album de .tape. qu’on avait pu saluer ici même, l’Espagnol se soumet, sur le même label barcelonais spa.RK au jeu de l’album de remixes. Convoquant à cet effet artistes ibères ou d’autres pays européens, Daniel Romero étend ses investigations jusqu’au Japon pour un disque reprenant chacun des morceaux de l’album original.

Comme bien souvent avec ce type de projet, les remixeurs partent du matériau de base et y ajoutent une patte qu’on distingue aisément pour qui est familier du travail de ces musiciens ; dès lors, peu de surprises et un long-format qui s’apparente plutôt à une compilation qu’à une relecture. De fait, si les mélodies de .tape. demeurent présentes dans chacun des titres de Repainted, difficile de ne pas immédiatement reconnaître les sonorités extrême-orientalisantes chères à ISAN, les consonances quasi-métalliques d’Eedl, la guitare acoustique mise en avant de Shugo Tokumaru, l’electronica riche de The Village Orchestra ou les collages micro-électroniques de Sébastien Roux. Impossible toutefois de reprocher à ces artistes d’insuffler leur propre personnalité, mais un brin d’inventivité, voire de prise de risque, n’aurait pas été malvenue. Seuls se signalent à cet égard Tunng, qui se fait nettement moins enjoué qu’à son habitude, et Bichi qui double la mélodie initiale d’une guitare saturée.

Passés les morceaux des remixeurs connus de ces pages, on s’attarde alors sur le tiers de l’album dans lequel interviennent des musiciens sur lesquels on n’a pas d’a priori aussi fort. Restant dans l’univers mélodico-enfantin, l’Espagnol Do renforce même celui de Franky Rendered, lui ôtant ses aspérités initiales, pendant que le groupe barcelonais Bradien enrichit l’instrumentation de Walden Dos pour l’emmener vers une alt-country alanguie qui dépare joliment avec le reste du disque. Plus classiques dans leur démarche, Rumpistol et Sora complètent un album qui complète donc harmonieusement Paintings tout en faisant office de mini-panorama.

François Bousquet
le 10/10/2008

À lire également

Tomcats in Tokyo / Isan
Split 3"
(Awkward Silence Recordings)
Multiplex
Mixt
(Senton Recordings)
V/A
Levitate
(N-Rec)