Elegi

Varde

(Miasmah / Import)

 date de sortie

19/01/2009

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

3 MP3 (extraits)

 tags

Ambient / Elegi / Miasmah

 liens

Miasmah
Elegi

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Pour son second effort, toujours centré sur une ambient assez inquiétante et sombre, Elegi fait une nouvelle fois confiance à Miasmah, label plus ou moins spécialisé dans ces instrumentaux denses et limite morbides. Après un premier album plutôt convenu, on pénètre dans Varde en espérant que le Norvégien saura davantage se différencier du tout-venant ambient.

Pourtant, entre cordes quasi-grinçantes (Skrugard, Arvesolv) et notes de piano détachées (Svanesang, Uranienborg), entrechoquements métalliques (le morceau-titre) et jeu sur les toms (Drivis), mélange de sample (probablement un document historique) et de cordes (Den Store Hvite Stillhet), Tommy Jansen ne fait rien pour se singulariser particulièrement. Il faut attendre qu’il se décide véritablement à renforcer le caractère ombrageux de sa musique en accentuant l’opacité des nappes, l’écho des souffles et les grondements des textures pour qu’une direction propre soit mise en évidence (Fandens Bre). De même, quand ses partis pris sont clairement affirmés (les cordes bien présentes de Rak, dialoguant habilement avec de mini-explosions d’arrière-plan), Elegi se fait pleinement probant.

Au-delà de ces exemples isolés, Varde se déroule sans coup férir, mais sans réelle passion non plus ; soit une conclusion très proche de celle qui terminait l’écoute de Sistereis. À cet égard, si l’on peut faire montre d’un peu d’indulgence lorsqu’on évoque un premier album, on ne peut qu’être moins bienveillant s’agissant du second.

François Bousquet
le 01/02/2009

À lire également

Gareth Davis & Frances-Marie Uitti
Gramercy
(Miasmah)
Andrea Belfi
Natura Morta
(Miasmah)
Shivers
s/t
(Miasmah)
Eric Thielemans
Sprang
(Miasmah)