Portal

Options (EP)

(Make Mine Music / Import)

 date de sortie

30/03/2009

 genre

Electronique

 style

Electro / Pop

 appréciation

 écouter

Slow Burner (morceau complet sur SoundCloud)

 tags

Electro / Make Mine Music / Pop / Portal

 liens

Portal
Make Mine Music

 autres disques récents
Martijn Comes
Interrogation Of The Crystalline Sublime
(Moving Furniture Records)
Quentin Sirjacq
Companion
(Schole)
Altars Altars
Fragments
(Home Normal)
Simon Scott
Soundings
(Touch)

On apprenait, il y a trois ans, la fin de Portal et une compilation avait permis, dans la foulée, de se replonger dans les meilleurs moments du duo anglais. Finalement revenu sur sa décision, Scott Sinfield est à présent de retour, en solo cette fois-ci, avec un EP quatre titres qui regorge d’invités. Après être passé par de nombreux styles musicaux (pop éthérée, ambient, électro-pop marquée 80’s, voire new wave), quelle direction Portal allait-il prendre avec cet Options ?

Le morceau-titre, qui ouvre le disque et est co-écrit avec Glen Johnson de Piano Magic opérant au chant, indique le choix assez limpide d’une électronique chantée qu’on croirait tout droit sortie de l’Hacienda : petite mélodie au synthé, rythmique basique, voix désabusée. Même climat quand Ben Holton d’Epic45 se trouve au chant (You’re Building Over My Childhood), également agrémenté de chœurs caractéristiques, ou quand le premier morceau est remixé par Glen Johnson lui-même (sous son alias Future Conditional) accompagné pour l’occasion d’Angèle David-Guillou aux chœurs. Seul Slow Burner (avec cette fois-ci Lorraine Lelis, ancienne de Mahogany, au chant) accepte de calmer le tempo pour évoluer dans un entre-deux, mi-éthéré (les nappes de synthé, la voix haut perchée), mi-électro (les pulsations d’arrière-plan).

Globalement, et pour retenir la couleur majoritairement privilégiée sur cet EP, c’est quand même un sentiment d’entendre quelque chose d’assez daté qui ressort d’Options. S’il faut indéniablement reconnaître à Scott Sinfield une volonté d’évoluer, de repartir avec Portal sans ressasser les procédés déjà utilisés précédemment, il n’est pourtant pas certain qu’on le suive dans cette direction.

François Bousquet
le 23/04/2009

À lire également

Epic45
Drakelow (EP)
(Make Mine Music)
Portal
Music for Broadcast
(Make Mine Music)
Epic45
England Fallen Over (EP)
(Make Mine Music)
James Brewster
As A Hovering Insect Mass Breaks Your (...)
(Make Mine Music)