Electronicat - Lena

 date du concert

22/05/2001

 salle

Pop In,
Paris

 tags

Electronicat / Fred Bigot / Lena / Pop In

 liens

Lena
Fred Bigot

 dans la même rubrique
02/09/2018
Jazz à la Villette 2018 : Yazz Ahmed / Dhafer Youssef
(Grande Halle de la Villette)
26/06/2018
Tomoko Sauvage / Andrew Pekler
(Jeu de Paume)
25/05/2018
Festival Villette Sonique 2018 : Mogwai / Jon Hopkins
(Grande Halle de la Villette)

On commencera par saluer cette nouvelle initiative des membres de dDamage pour le label Grafted, qui consiste à organiser des concerts-rencontres électro dans ce bar pas très loin de Bastille.
Le premier de la série était le 1er Mai avec King Q4 et dDamage. Cette fois nous avons le plaisir de retrouver ElectroniCAT, avec Lena en première partie.

On ne verra que la fin de Lena, un mélange entre techno et electronica, a la fois savament construite et dansant, avec une construction très aérée.

Nous ne bénéficions plus de l’effet de surprise que pouvais provoquer ElectroniCAT que l’on voit régulièrement sur les scènes parisiennes. On retrouve donc cette grosse basse groovy qui a fait son succès et que le public retrouve toujours avec plaisir. On avait ensuite découvert une nouvelle orientation, confirmée ce soir, avec l’apparition de guitares, rajoutant un esprit rock dans sa musique très electro.
Mais à chaque concert, nous avons une nouvelle surprise, et ce soir, il s’agit des voix : de très nombreux morceaux chantés, voix complètement transformée, déformée par les machines. c’est parfois très rock, parfois un peu plus pop, mais jamais convaincant.
Il faut dire que Fred Bigot tenait dès le début des titres parfaits. Il est donc difficile de se renouveler et de garder la même perfection. D’ailleurs on regrettera qu’il s’appuie trop sur ces bases solides (la même basse reviendra sur plusieurs titres) pour y ajouter des élements qui ne s’accordent pas forcément ensemble.
A suivre...

Un des grands intérêt de ces soirées est de faire une 3ème partie en créant une rencontre entre les deux artistes présents. On assiste donc a un dernier set avec Lena et ElectroniCAT : construction abstraite, plein de petits son qui partent dans tous les sens pour une musique ambient-expérimentale très intéressante et différente de ce que font ces deux artistes en solo. Du coup il est difficile de savoir qui est responsable de quoi, et le mélange est parfait.
Si ce genre d’expérimentation peut rebuter (une bonne partie de la salle se vide), son calme est bien agréable après la prestation nerveuse d’ElectroniCAT. On retiendra deux superbes morceaux pour terminer, avec l’apparition de mélodies aériennes du plus bel effet.

Excellente soirée, et il va maintenant falloir suivre la programmation du PopIn.

Fabrice ALLARD
le 27/05/2001

À lire également

Lena
Lane
(Quatermass)
18/12/2001
Jan Jelinek / Mathias
(Batofar)
Mathias Delplanque
Parcelles 1-10
(Bruit Clair)
22/10/2010
Festival VisionSonic (...)
(Mains d’Oeuvres)