Alva Noto, Andy Moor et Anne-James Chaton : "Décade"

 date du concert

14/05/2009

 salle

Fondation Cartier,
Paris

 tags

Alva Noto / Andy Moor / Anne-James Chaton / Fondation Cartier

 liens

Alva Noto
Fondation Cartier
Anne-James Chaton

 dans la même rubrique
05/08/2017
Ujjaya
(Petit Bain)
02/06/2017
Acetate Zero / He Died While Hunting
(Olympic Café)
06/05/2017
Esmerine / Bärlin
(Espace B)

Pour être franc, c’est un peu à reculons que l’on allait à ce concert-performance, a priori pas véritablement intéressé par le projet, mais aussi l’envie de faire un break en cette période particulièrement riche de concerts. Nous voici finalement à la Fondation Cartier, un lieu que nous n’avions pas fréquenté depuis quelques temps mais où nous allons passer quelques soirées dans les semaines à venir.

Entre l’électronique clinique d’Alva Noto et les expérimentations et improvisations rock d’Andy Moor, il n’y a a priori que peu de points communs. C’est le poète contemporain Anne-James Chaton qui semble faire le lien entre les deux univers, le Français collaborant depuis quelques années déjà avec Andy Moor (et plus globalement avec The Ex), et participant au dernier album d’Alva Noto, UnitXT. Ce lien semble même être présenté sur scène, avec Anne-James Chaton placé au centre de la scène avec de part et d’autre l’électronicien et le guitariste.
On connaissait mal le travail du Français, tout juste l’avait-on croisé sur deux titres de l’album Fugues du groupe post-rock français Innocent X. On retrouve tout de suite sa voix grave, son phrasé particulier, froid, sec, au rythme soutenu, sur de brèves phrases qui donnent le tempo. Là dessus, à notre grande surprise, Andy Moor débute avec douceur, notes éparses largement réverbérées, habillant d’un voile léger les textes du poète, puis Alva Noto vient intercaler ses clics et tonalités épurées. Progressivement le ton monte, Anne-James Chaton change de langue, Andy Moor se lance dans quelques fulgurances rock et Alva Noto fait vrombir les caissons de basses, augmente la densité de ses clics et bleeps, l’ensemble formant un tout cohérent qui semble prendre petit à petit le pas sur la voix.
On ne verra pas le temps passer que déjà, les artistes quittent la scène sous les applaudissements d’un public conquis, nous donnant droit à un petit rappel. Soirée courte, mais on sortira de là content d’avoir vu des artistes dans une configuration inhabituelle, l’impression de découverte à partir d’éléments connus.

Afin de donner un aperçu de la performance, un extrait vidéo tiré du festival Hors-Pistes au Lieu Unique à Nantes le 24 janvier 2009.

.

Fabrice ALLARD
le 18/05/2009

À lire également

04/02/2006
Alva Noto / Kangding (...)
(Centre Pompidou)
14/10/2000
Noël Akchoté - Kaffe (...)
(Instants Chavirés)
28/03/2010
Brussels Electronic (...)
(Bozar)
31/10/2008
BBMix 2008 : Alva Noto /
(Carré Bellefeuille)