Acetate Zero - Empress

 date du concert

02/11/2002

 salle

Guinguette Pirate,
Paris

 tags

Acetate Zero / Empress / Guinguette Pirate

 liens

Acetate Zero
Guinguette Pirate

 dans la même rubrique
05/08/2017
Ujjaya
(Petit Bain)
02/06/2017
Acetate Zero / He Died While Hunting
(Olympic Café)
06/05/2017
Esmerine / Bärlin
(Espace B)

On du affronter la nuit et la pluie pour arriver à la Guinguette Pirate, guère remplie pour cette petite soirée avec deux concert d’artistes que l’on a déjà vu réunis sur la compilation Performance#1 parue sur le label Intercontinental.

On commence avec Empress, composé pour l’occasion de deux musicien, l’un à la batterie, le second au laptop, la chanteuse étant malade. Leur musique composée de mélodies douces, chant feutré est légèrement relevé par la batterie et de nombreux petits bruitages électroniques. L’ensemble est très joli, soyeux, entre une musique post-pop et les mélodies electronica de Morr Music.
Le problème tiendra plus de l’attitude des musiciens, et notamment au laptop, ayant un peu de mal à faire semblant de jouer, rigolant, ou faisant des signes de tête à quelques amis présents dans la salle. On restera alors en retrait de cette prestation, sans véritablement rentrer dedans, et même si cela ne remet pas en cause la qualité de leur musique, ce concert était globalement très moyen.

C’est ensuite au tour de Acetate Zero, dont nous avons régulièrement parlé ici, que ce soit à l’occasion de concert ou de disques. A ce propos, leur nouvel album Ground Altitude sortait le jour même de ce concert.
Contrairement à leurs prédécesseurs, il y avait de l’animation sur scène, puisque cinq musiciens étaient présents, s’échangeant régulièrement leurs instruments entre chaque morceau, le chant étant lui même assuré par différentes musiciens.
Malgré quelques problèmes, notre impression est plutôt bonne pour ce premier concert que l’on voyait d’eux. Musique toujours mélodique même quand les trois guitares font rage, des ambiances légèrement mélancoliques sur les premiers morceaux puis des titres plus durs avec des montées plus ou moins rapides et un morceau qu’on jurerait être une reprise de Mogwai.

Fabrice ALLARD
le 03/11/2002

À lire également

02/06/2017
Acetate Zero / He Died
(Olympic Café)
26/03/2003
Performance #16 : Acetate
(Pop In)
29/10/2003
Pulseprogramming - (...)
(Guinguette Pirate)
Acetate Zero
Ground Altitude
(Arbouse Recordings)