Benjamin Finger

Woods of Broccoli

(How is Annie Records / Import)

 date de sortie

23/03/2009

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica / Folk

 appréciation

 écouter

Woods of Broccoli (MP3 complet)

 tags

Ambient / Benjamin Finger / Electronica / Folk / How is Annie Records

 liens

How is Annie Records
Benjamin Finger

 autres disques récents
Max Ananyev
Water Atlas
(Serein)
Barnacles
One Single Sound
(Boring Machines)
Wealth
Primer
(Ventil)
Tom Hall
Fervor
(Elli Records)

Il y a des labels qui, comme How is Annie Records font leur petit bout de chemin tout en restant dans l’ombre. Un peu dommage quand on découvre ce magnifique album de Benjamin Finger, déjà la 21ème référence au catalogue du label norvégien que l’on situera comme proche de Fenêtre Records. Benjamin Finger, de son vrai nom Frank Benjamin Finger, travaille ici en solo, seul dans sa chambre avec ses jouets d’enfant, un piano et une guitare, quelques amis aussi. Il n’est pas nouveau sur la scène musicale, déjà actif en tant que Beneva et surtout en duo sous le nom de Beneva vs Clark Nova avec Rudi Simmons pour un projet beaucoup plus electronica.

A l’écoute de Woods of Broccoli, il est vrai que l’on ne se dit pas que cette musique est d’une originalité renversante, mais en même temps on se sent incapable de citer un autre artiste dans le genre. Ce qui marque ici dès la première écoute, et c’est encore le sentiment qui nous habite après plusieurs écoutes répétées, c’est cette espèce de bien être qui se dégage de l’album. Ambiances douces provoquées par une musique arrondie sur les bords (mélodies limpides de piano ou guitares cristallines), mais aux contours flous qui lui donne un charme incroyable. La musique du Norvégien est une sorte d’electronica à guitare, apparemment construite sur des bases acoustiques et relativement traitées et enrichies par l’électronique ensuite. Réverbération assez importante, bruitages ambiants, des voix qui servent d’instrument, plus rarement de chant, et quelques glitcheries apportant des rugosités calculées, juste ce qu’il faut pour apporter un peu de piment et ne pas lasser l’oreille.
Au menu, enchevêtrements de guitares cristallines sur nappes de cordes (Woods of Broccoli), joli mariage piano et électronique lumineuse sur fond de field recordings d’appel à la prière (Unestablished Gossip), ou une approche un peu plus electronica sur Closely Digested Youth qui nous rappellera d’autres productions aux teintes nostalgiques, souvenirs d’enfant, façon Tomlab ou Audio Dregs. Amateur de contrastes, on aura une petite préférence pour Throat Travelled Yellow Hiii aux bruitages et effets électroniques denses, crachotements, tendant même à la montée bruitiste pour un résultat à la violente beauté sur le caudal Howl [At the Buffalo Girls]. S’il se charge de la voix sur Failing Water Math, Benjamin Finger a tendance à se faire accompagner par des jeunes femmes, Inga Lill pour des vocalises sur Cat Yowled Weak Jaws, et surtout Therese Aune avec qui il avait déjà travaillé dans le passé, avec ici deux titres au chant un peu plaintif, mal assuré et du coup plein de charme.

Woods of Broccoli est une sorte de cocon sonore dans lequel on prendra plaisir à se plonger, quelque part entre néo-folk électronisée et electronica acoustique.

Cadeau bonus, le clip de Woods of Broccoli, réalisé par Benjamin Finger en personne.


Fabrice ALLARD
le 02/08/2009

À lire également

Benjamin Finger
Listen to my nerves hum
(Time Released Sound)
Beneva vs. Clark Nova
Dramadadatic
(Fenêtre Records, How is Annie Records)
Benjamin Finger
For You, Sleepsleeper
(How is Annie Records)
Benjamin Finger
Mood Chaser
(Digitalis Limited)