Soirée Hiatus #3 : Julie Rousse + Christine Sehnaoui / Anthea Caddy + Thembi Soddell

 date du concert

16/11/2009

 salle

Société de Curiosités,
Paris

 tags

Anthea Caddy / Christine Sehnaoui / Julie Rousse / Société de Curiosités / Thembi Soddell

 liens

Thembi Soddell
Société de Curiosités
Christine Sehnaoui
Julie Rousse

 dans la même rubrique

Julie Rousse et Hervé Boghossian organisaient une série de trois soirées à la Société de Curiosités. Intitulés Hiatus, ces événements cherchaient à créer des rencontres entre électronique et acoustique à l’image de l’excellent set que Julie et Hervé proposèrent lors de la première soirée. N’ayant pu venir à la seconde qui se déroulait en octobre, on se rattrapait ce soir avec une affiche exclusivement féminine alors que les musiques qui nous intéressent sont largement dominées par les hommes.

Ce sont Julie Rousse et Christine Sehnaoui qui ouvraient la soirée. Si l’on a de nombreuses fois parlé de la première, on connaissait moins Christine que l’on découvrait quelques mois plus tôt au sein d’un quatuor formé avec Crys Cole, Clare Cooper et déjà Julie Rousse. La configuration est sans surprise, la première au laptop, la seconde au saxophone, pour un set improvisé d’une trentaine de minutes.
Au laptop, Julie produit des bruitages variés, entre sonorités purement ambient (souffles, eau qui coule) et d’autres nettement plus marquées avec grincements mécaniques, cris lointains et monstrueux, coups réguliers d’un archet contre les cordes d’un violoncelle. Elle contribue énormément à l’ambiance générale de la pièce, anxiogène, sombre et moite. Niveau moiteur, Christine Sehnaoui ajoute également son grain de sel d’une part en mettant régulièrement une bouteille d’eau dans le pavillon de son instrument, et d’autre part en produisant la plupart du temps des sons inhabituels pour un saxophone, comme les souffles bouillonnants qui ouvrent le concert. Un set globalement très calme, mais équilibré dans l’apport des deux artistes avec deux "partitions" qui se complétaient parfaitement. Pourtant ce soir on regrettera le manque d’un petit quelque chose pour que ça fonctionne réellement et que l’on ne reste pas en retrait.

Deuxième partie avec les australiennes Anthea Caddy et Thembi Soddell dont on parlait il y a deux ans déjà à l’occasion de la sortie de leur album Iland sur le label Cajid Media. Notre sentiment était alors plutôt réservé, et on terminait cette chronique en se demandant si cette musique n’était pas plus adaptée à la scène. Nous avions ce soir l’une des rares occasions de nous en rendre compte.
Thembi Soddell est au laptop et machines tandis que Anthea Caddy est au violoncelle. Une rencontre qui en théorie est toute aussi légitime que la précédente mais qui nous semble être plus rare, le violoncelle était un instrument moins présent dans la scène improvisée. Souffles glacés et grincements des cordes, l’univers sonore des deux jeunes femmes ne s’annonce guère plus joyeux que le premier set. Un début de concert timide, puis quelques élans menaçants de violoncelle, une montée de tension orchestrée par les musiciennes qui s’arrêtent cut up. Certes, on réalisera à ce moment qu’il ne s’agit pas ici d’improvision mais on sera en même temps impressionné par une telle précision.
On naviguera alors dans un entre deux composé d’accalmies, de flottements familiers, de phrases mélodiques et graves, de timides grincements, de field recordings de chants d’oiseaux suivi de lourds frottements d’archets semblant évoquer le craquement des branches, et puis encore une incroyable cassure nette, le calme après le tempête, le vide à l’image de leur album à la pochette entièrement noire. Si l’on devait faire une critique, elle porterait sur un certain systématisme dans la construction de ce set, mais la durée limitée du concert (environ 25mn) évita de rendre cette petite répétition réellement gênante. Au contraire, on sortait de ce concert véritablement conquis, nous donnant par la même envie de réécouter Iland.

Fabrice ALLARD
le 04/12/2009

À lire également

06/05/2005
Rotonde de Choc : Frédéri
(Espace Jemmapes)
28/09/2009
Soirée Hiatus #1 : Bérangè
(Société de Curiosités)
20/06/2009
Julie Rousse + Crys (...)
(Société de Curiosités)
21/01/2010
Scope #4 : Jozef Van (...)
(Instants Chavirés)