Frank Rothkamm

ALT

(Baskaru / COD&S Distribution)

 date de sortie

00/10/2009

 genre

Electronique

 style

Ambient / Electronica

 appréciation

 tags

Ambient / Baskaru / Electronica / Frank Rothkamm

 liens

Baskaru
Frank Rothkamm

 autres disques récents
Svarte Greiner
Apart
(Miasmah)
Dmitry Evgrafov
Comprehension Of Light
(130701)
Nicola Ratti
The Collection
(Room40)
Target Archery
Clock of the Long Now
(Autoproduit)

De Frank Rothkamm nous ne connaissions que quelques pièces très expérimentales, au point de nous décourager d’aller beaucoup plus loin. Aussi c’est avec surprise que l’on accueillait cet album chez Baskaru qui se révèle être un objet à part dans la discographie de l’Allemand exilé à Los Angeles, à prendre comme une compilation de pièces ambient.

Effectivement, la surprise est de taille à l’écoute des premières sonorités de cet album. On retrouve le style épuré, extrêmement synthétique de Rothkamm qui travaille sur synthés analogiques, mais sans l’abstraction généralement de mise dans les pièces composées par des algorithmes mathématiques. Au contraire, les basses régulières, rondes et rebondies, tournoyantes et épurées de AAA font preuve d’un minimalisme hypnotisant tandis que les boucles synthétiques de GUI qui se dévoilent petit à petit pour se révéler être des guitares au parfum 70s touchent au sublime.
En dix morceaux, Rothkamm explore le pouvoir évocateur des machines, avec un son toujours trés synthétique et des constructions dont l’épure n’a d’égal que ses sonorités, allant des hésitations scintillantes de RED aux bâillements électroniques de MID. Rothkamm parvient ici a composer une musique rigoureuse sans pour autant oublier de lui donner une âme, comme ces titres de morceaux et d’album, tous écrits en majuscules, de trois lettres, apparemment cryptiques mais pourtant très illustratifs quand un interlude à base de graves ronronnements s’intitule LOW, qu’une pièce dont les notes semblent être jouées de façon aléatoire s’appelle RND (fonction Random), ou qu’une autre largement basée sur des vocalises a pour titre OOO.

Si l’album se révèle être superbe, on pourra regretter la longueur du dernier morceau qui semble se prolonger plus que de raison, extrêmement répétitif et manquant de relief. Cela dit, ALT est un album qui fait montre d’un véritable amour du son, une véritable démonstration par l’exemple et non démonstrative de ce qu’il peut avoir de magique.
Frank Rothkamm travaille actuellement sur un autre projet intitulé TETRALOGY composé de 3 CD et 1 DVD, sur lequel nous allons finalement peut-être nous attarder...

Fabrice ALLARD
le 07/04/2010

À lire également

Mathias Delplanque
Chutes
(Baskaru)
Stephan Mathieu
Un Cœur Simple
(Baskaru)
Francisco López
Untitled [2009]
(Baskaru)