Manta

 chorégraphe

Héla Fattoumi

 date

du 06/04/2010 au 16/04/2010

 salle

Théâtre de la Cité Internationale,
Paris

 appréciation
 tags

Héla Fattoumi / Théâtre de la Cité Internationale

 liens

Théâtre de la Cité Internationale

 dans la même rubrique
du 28/03/2019 au 03/04/2019
Twenty-Seven Perspectives
(Théâtre de Chaillot)
du 13/03/2019 au 23/03/2019
Ruine
(Théâtre Monfort)
22/09/2018 et 23/09/2018
Finding Now
(Espace 1789)
04/08/2018
Sabordage !
(Lycée Jacques Decour)

De la presse quotidienne nationale aux magazines hebdomadaires branchés, des sessions matinales d’information radio aux émissions culturelles télévisuelles nocturnes, beaucoup se sont fait l’écho, ces derniers jours, de Manta. Il est vrai que cette création d’Héla Fattoumi (aidée d’Éric Lamoureux) intervient dans un contexte marqué par des débats politiques passionnés autour du voile intégral et des femmes qui le portent. Précisément, la chorégraphe, quine porte d’ordinaire ni niqab, ni hijab, dit avoir voulu expérimenter cette sensation en se recouvrant d’un tissu couleur chair.

Une fois le vêtement enfilé, la jeune femme va s’attacher à montrer que, sous le niqab, la femme est toujours présente avec ses attributs féminins (seins, fesses, pilosité pubienne), son bras couvert d’une gaine chamarrée ou ses hanches fines révélées par une danse devant un projecteur. En quelques tableaux, Héla Fattoumi capte des moments de vie, établissant bien qu’au-delà de l’apparent enfermement, le corps ainsi recouvert vit et bouge plus que jamais, jusqu’à être libéré et pouvoir de nouveau se mouvoir et sauter à la corde.

Cependant, la chorégraphe-interprète se laisse également aller à quelques facilités et longueurs comme cette séance interminable de dépliage/pliage de pans de tissus, cette danse de plus en plus frénétique à mesure que le tempo musical s’accélère ou bien la scène finale. Après avoir exécuté le premier couplet/refrain d’ It’s a Man’s Man’s Man’s World, Fattoumi remplace les paroles d’origine par un name-dropping de femmes célèbres du XXe siècle (Simone de Beauvoir, Aung San Suu Kyi, Doris Lessing, Marie Curie, Rosa Luxemburg, Gisèle Halimi, Hannah Arendt, etc…). Devant un procédé si répandu, en fait d’un geste politique, on se dit alors qu’on se trouve plutôt en face d’un manifeste féministe post-moderne vieillot.

Autres dates :
- 20 et 21 août 2010 : Tanz in August - Berlin
- 5 décembre 2010 : Dijon

François Bousquet
le 10/04/2010

À lire également

du 06/11/2017 au 21/11/2017
Mon Amour Fou
(Théâtre de la Cité Internat)
du 15/03/2018 au 23/03/2018
Mondes
(Théâtre de la Cité Internat)
du 06/06/2011 au 19/06/2011
&
(Théâtre de la Cité Internat)
du 16/01/2006 au 07/02/2006
Nous étions assis sur (...)
(Théâtre de la Cité Internat)