Eluvium

Similes

(Temporary Residence Ltd / Differ-ant)

 date de sortie

23/02/2010

 genre

Rock

 style

Ambient

 appréciation

 écouter

The Motion Makes Me Last (MP3 complet)

 tags

Ambient / Eluvium / Martin Eden / Matthew Cooper / Temporary Residence Ltd

 liens

Eluvium
Temporary Residence Ltd

 autres disques récents
Haythem Mahbouli
Catching Moments In Time
(Schole)
Tomotsugu Nakamura
Monologue
(Audiobulb)
Ståle Storløkken
The Haze Of Sleeplessness
(Hubro)
Arovane + Porya Hatami
C.H.R.O.N.O.S.
(Karl Records)

Depuis le dernier album d’Eluvium évoqué ici (il y a trois ans tout juste), Matthew Cooper n’a nullement été inactif : split LP avec Jesu en 2007, LP sous son propre nom en 2008 et coffret de 7 LP (!) reprenant l’intégralité de sa discographie en 2009. Mais ce n’est donc qu’en 2010 qu’il propose un nouvel album CD d’Eluvium. Pour celui-ci, le musicien délaisse un peu l’ambient pure qui a fait sa réussite pour intégrer percussions et chant.

Apprenant ceci, c’est avec un certain scepticisme qu’on débute l’écoute de Similes, toujours assez méfiant quand des artistes s’essayent au chant après plusieurs années consacrées à ne composer que des instrumentaux. On est vite fixé puisque ce chant est présent dès le premier morceau et, bonne surprise, celui-ci se marie parfaitement à la musique proposée par Cooper. De fait, le calibrage des titres autour des quatre minutes trente, l’adjonction de rythmiques, la présence d’une guitare dont on perçoit le frottement des cordes, des accords de piano sur les temps forts et un tempo un peu augmenté font pencher les titres d’Eluvium vers un format plus « chanson » qui sert d’écrin tout à fait idoine à cette voix pas vraiment timbrée, mais exactement en adéquation avec cette juste mélancolie (The Motion Makes Me Last, Weird Creatures).

N’oubliant pas sa période précédente, l’États-unien livre, en milieu et en seconde partie de disque, deux morceaux ambient instrumentaux (Nightmare 5 et Bending Dream) juste formés d’une nappe ondoyante mais, étonnamment, elles paraissent bien pauvres (surtout celle du premier cité) en regard des autres titres de l’album. En effet, on préfèrera, cette fois-ci, se laisser emporter par le riche piano de Making Up Minds ou se perdre dans les circonvolutions des onze minutes de Cease To Know qui, outre la plage de guitare oscillante, propose une forme de spoken word là aussi parfaitement raccord. Au-delà de l’exercice de style, Eluvium démontre donc avec Similes une nouvelle facette de son talent.

François Bousquet
le 07/05/2010

À lire également

Inventions
s/t
(Temporary Residence Ltd)
Sonna/Sybarite/Lilienthal
Make Shift Carousel (Ep)
(Temporary Residence Ltd)
Caroline
Sunrise (EP)
(Temporary Residence Ltd)
Caroline
Where’s My Love (EP)
(Temporary Residence Ltd)