Tim Hecker

Dropped Pianos (EP)

(Kranky / Differ-ant)

 date de sortie

10/10/2011

 genre

Classique

 style

Ambient / Néo-Classique

 appréciation

 tags

Ambient / Kranky / Néo-Classique / Tim Hecker

 liens

Tim Hecker
Kranky

 autres disques récents
Benjamin Finger
Motion Reverse
(Shimmering Moods Records)
Paul Beauchamp
Pondfire
(Boring Machines, Old Bicycle Records, Neon Produzioni)
Arovane & Porya Hatami
Organism
(Karl Records)
AAAA
Shiva Watts
(Antime)

Un EP paraissant huit mois après son dernier album en date, des intitulés de morceaux tous appelés Sketch, des indications de Kranky laissant entendre qu’il s’agit d’enregistrements captés lors de la préparation de Ravedeath, 1972 : il n’en fallait pas davantage pour faire naître en nous un profond scepticisme au moment d’attaquer l’écoute de Dropped Pianos, peu clients que nous sommes de ces disques se contentant de regrouper des brouillons ou chutes de studio.

Pourtant, de manière assez surprenante, Tim Hecker parvient à convaincre tout au long des neuf plages et trente-deux minutes du disque. Tout d’abord parce qu’en lieu et place de l’orgue d’église, dont on avait souligné qu’il avait tendance à phagocyter l’ensemble sur le long-format du début d’année, le Canadien opte pour un piano plus minimal. Sous cet aspect, la volonté manifeste de dédoubler la piste de l’instrument, de jouer sur la profondeur des notes ou le travail à la pédale fait par endroits naître l’inquiétude d’une pose néo-classique.

Mais c’est surtout le traitement des lignes de piano qui vient emporter l’adhésion grâce à l’apport de quelques triturations d’arrière-plan et de nappes synthétiques discrètes (Sketch 5, Sketch 6). À ce titre, la construction du EP repousse en seconde moitié ces morceaux intéressants, permettant à l’auditeur de se familiariser avec le piano sur les premiers titres avant d’entendre celui-ci enrobé de sonorités autres. Plus encore, Sketch 9 met aux prises une mélodie saturée et étouffée en même temps avec des accords de piano lointains pour un résultat particulièrement emballant.

François Bousquet
le 28/12/2011

À lire également

Valet
Blood is Clean
(Kranky)
V/A
Send + Receive - 10 Years of Sound
(Send + Receive)
Felix
You Are The One I Pick
(Kranky)
30/10/2016
Festival Soy #14 : (...)
(Lieu Unique)