Coco Rosie / Devendra Banhart

 date du concert

16/10/2004

 salle

België,
Hasselt

 tags

België / CocoRosie / Devendra Banhart

 liens

CocoRosie

Nous étions très heureux de retrouver, après une longue absence due à une programmation moins attractive cette année que l’an dernier, l’une de nos salles préférées, le België de Hasselt. Un belgië qui, ce soir, est blindé de monde comme on l’a rarement vu. N’ayant pas pris la peine de réserver, on a même failli ne pas pouvoir entrer. On pénètre donc avec peine dans l’espace surchauffé alors que le concert de Coco Rosie vient de commencer. On n’ose du coup pas fendre la foule et nous resterons à l’arrière en nous contentant d’une vue partielle sur les silhouettes gracieuses des soeurs Casady. N’ayant pas écouté leur album La maison de mon rêve mais ayant lu çà et là des avis enthousiastes à leur sujet (par exemple dans ces pages lors de leur concert à la Route du Rock, où l’on vit du reste que leur complicité avec Devendra Banhart ne date pas d’hier), nous étions contents de les découvrir, tant le premier contact avec un artiste en live est toujours une expérience un peu particulière et souvent profitable.

Nous avons trouvé très original ce duo de voix à deux tons et cette instrumentation minimaliste et presque malmenée. Il nous fallut pourtant un peu de temps pour nous laisser happer par ce concert dominé par les voix très différentes et complémentaires de Sierra et Bianca. Les sachant soeurs, on perçoit mieux la complicité visible qui les unit sur scène, la cohésion de leur démarche, les non-dits qui innervent une prestation engagée. Une vraie émotion se dégage de ces comptines d’apparence bancale jouant sur la corde raide, avec une instrumentation peu ostentatoire qui en fait ressortir le côté fragile et touchant (notamment harpe et mélodica). Dans certains morceaux (par exemple Candyland), on est comme envoûtés par ce dialogue et les légers rythmes délicats qui le sous-tendent. Un MC francophone agrémentera fort bien certains morceaux par du human beatbox, mais aurait pu s’abstenir du rap abscons qu’il délivrera sur l’un d’eux.

Au final, une découverte agréable de deux artistes originales et intègres, même si leur prestation fut un peu longue (1h15) et s’avèrera tout de même un brin répétitive, entraînant une petite lassitude sur la fin.

Le public avait acclamé Coco Rosie et réservera également un bel accueil à Devendra Banhart, même si l’ovation fut globalement moins prononcée. Encore une découverte totale pour nous, en dépit des trois albums déjà sortis par le Californien. Après une intro à deux voix, la demoiselle qui l’accompagnait sur ce titre laisse la place à un groupe qui se révélera rapidement passablement déjanté (basse-guitare-batterie, Devendra officiant lui-même le plus souvent à la six-cordes). Nous aurons alors droit à la cavalcade assez dingue et surréaliste de jeunes post-hippies barbus (et pas qu’un peu, notamment le bassiste). C’est folk, éminemment rock’n’roll, presque blues parfois, les ballades lentes alternent avec des rythmiques trépidantes qui évoluent plusieurs fois en cours de morceau...

Nos amis, qui avaient l’air bien en forme, ont loué la salle et l’accueil qui leur fut réservé backstage (ce qui n’est guère étonnant) et donnaient franchement l’impression de s’être méchamment abandonnés auparavant à on ne sait quel excitant bien efficace. Ils se prennent au jeu, sautillent sur place, prennent des mines inspirées, se mettent torse nu... Le public est resté assez sage mais ça faisait plaisir à voir. Maintenant, en ce qui concerne le principal soit la qualité intrinsèque des compositions, nous avouons ne pas avoir été totalement convaincu. Ca partait un peu trop dans tous les sens à notre goût et nous avons regretté un manque de cohésion et d’un véritable rythme d’écriture. Un peu comme s’ils sacrifiaient trop le fond à la forme, ce à quoi nous sommes assez peu habitués. Une prestation néanmoins tonique et assez jouissive.

Gilles Genicot
le 20/10/2004

À lire également

11/04/2009
Sierra Casady et Gaël (...)
(Centre Pompidou)
du 07/07/2006 au 09/07/2006
Festival Ardentes 2006 :
(Parc Astrid)
13/08/2004
Route du Rock 2004 : (...)
(Palais du Grand Large)