Melodium

Low Gravity

(Audio Dregs / Import)

 date de sortie

29/11/2016

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Audio Dregs / Electronica / Melodium

 liens

Melodium
Audio Dregs

 autres disques récents
Building Instrument
Kem Som Kan Å Leve
(Hubro)
Arve Henriksen
Towards Language
(Rune Grammofon)
Sóley
Endless Summer
(Morr Music)
A-Sun Amissa
The Gatherer
(Consouling Sounds)

Pour ce qu’il annonce être probablement sa « dernière tentative de sortir un album sur support CD », Melodium retrouve Audio Dregs, structure qui le suit depuis une douzaine d’années et vers lequel il revient régulièrement (c’est son cinquième long-format sur ce label). Il y a un peu plus de deux ans, le Français avait annoncé vouloir clore une partie de sa carrière mais, en vérité, depuis, il revient de temps à autre vers son style traditionnel (tous les trois disques, environ) et, précisément, ce Low Gravity est de cette eau-là.

Avec ses petites mélodies graciles, ses rythmiques précises, ses constructions fragiles, ses petites accords grattés de guitare, sa délicate mélancolie et, surtout, cette tessiture sonore qui lui est propre, ce nouvel album sonne immédiatement familier aux oreilles accoutumées aux travaux de Laurent Girard. Comme souvent avec les publications de Melodium, on ressent même l’impression d’avoir déjà entendu tel ou tel morceau (Aurora Borealis ou Zeeman Effect), sensation qui dit davantage la marque de son écriture que la lassitude qu’on pourrait éprouver à l’écoute de ses propositions.

Néanmoins, le Français ne se contente pas de dérouler une formule rassurante pour les aficionados que nous sommes puisqu’il sait, en milieu de disque, livrer une piste aux accents presque robotiques et plus rythmée (Yellow Dwarf). Isolé, ce morceau permet, ensuite, de repartir vers de nouveaux échafaudages fins et précaires dans lesquels chaque note paraît sur le point de basculer et chaque assemblage sur le point de disloquer, tandis que chaque apport semble rejoindre les autres à pas feutrés. L’impeccable accord entre rythmiques et éléments mélodiques termine, enfin, d’établir que ce Low Gravity se présente comme un excellent condensé de la qualité du parcours de Melodium.

François Bousquet
le 01/03/2017

À lire également

Lullatone
Songs That Spin In Circles
(Audio Dregs)
V/A
Fork Ends
(Audio Dregs)
Melodium
Cerebro Spin
(Audio Dregs)
Melodium
Coloribus
(Abandon Building Records)