Circuit Breaker

 date du concert

10/02/2017

 salle

Blockhaus DY10,
Nantes

 tags

Blockhaus DY10 / Circuit Breaker / set/30’

 liens

set/30’

 dans la même rubrique
07/02/2017
Q#2017#1 : Grand 8 / Jules-Valentin
(Instants Chavirés)
29/11/2016
Moskus
(Maison de Norvège)
07/11/2016
Melmac
(Pop In)

Duo de deux frères londoniens, Circuit Breaker est un habitué des scènes françaises puisqu’il s’est déjà produit à plusieurs reprises dans quelques-uns des endroits que nous fréquentons. Pour autant, nous n’avions pas encore eu l’occasion de les voir, pas forcément clients que nous sommes de leur style musical. Un nouveau passage au Blockhaus DY10 de Nantes nous incita toutefois à tenter l’expérience et à nous mener dans la salle souterraine et bondée.

Tandis que Peter Simpson, muni de sa guitare, s’occupait principalement des parties chantées, Edward était au sampler et mini-clavier (deux octaves uniquement) pour un ensemble évoluant entre dark-wave et synth-pop. Les mélodies étaient ainsi souvent doublées, issu concomitamment de la guitare et du clavier, saturations et distorsions agrémentaient les deux instruments pendant que les rythmiques se faisaient assez basiques, voire simplistes. Un beat grésillant par-ci, un enchaînement attendu par-là composaient, de fait, un accompagnement traditionnel.

Le chant de Peter, fortement marqué par son accent british donnait dans le nasillard, celui d’Edward Simpson, moins présent, dans le parlé-chanté. Avec des mélodies assez pauvres, majoritairement réduites à une ligne de notes, l’ensemble parut assez daté (on pourrait dire « intemporel », si on veut) mais suffisamment efficace pour ne pas lasser et occuper décemment la demie-heure qui leur était dévolue.

François Bousquet
le 13/02/2017