Saltland

A Common Truth

(Constellation / Differ-ant)

 date de sortie

31/03/2017

 genre

Rock

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Constellation / Néo-Classique / Saltland

 liens

Constellation

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Recentré sur sa personnalité et son violoncelle, ce nouvel album de Saltland accueille néanmoins d’autres instruments, principalement joués par Warren Ellis. Après un premier long-format dans lequel la Canadienne avait convié de nombreux partenaires à ses côtés, A Common Truth prend donc le parti de se polariser sur l’instrument de prédilection de Beckie Foon, relayé à plusieurs endroits par le violon et l’harmonium de l’Australien. De même, les boucles générées par ce dernier viennent habilement s’empiler sur les instruments réels, créant un sentiment de mini-vertige (Light Of Mercy) ou bien instillant une sensation chaleureuse et enveloppante (Forward Eyes II).

Entre ces plages profondes et cette volonté de travailler sur la permanence des notes et la superposition, Beckie Foon sait aussi livrer un titre plus léger, marqué par la présence de son piano (Under My Skin). À l’autre extrémité du spectre, la guitare saturée de Jace Lasek vient colorer d’orage I Only Wish This For You ou le morceau-titre. Mais ce qui intéresse assurément Saltland, ce sont bien les variations sur son violoncelle, lui laissant même la place en majesté sur quelques titres instrumentaux (tel Magnolia) ou bien le confrontant à sa propre voix.

Probablement plus assuré que sur son précédent album, le timbre de la Canadienne vient régulièrement apporter une teinte un peu inquiétante, confortant en cela ce qu’on peut déjà ressentir de la conjonction violoncelle-guitare électrique. Cette forme de variété, ainsi décrite, vient alors distinguer A Common Truth de son prédécesseur et faire de ce second album une œuvre probablement plus convaincante.

François Bousquet
le 14/06/2017

À lire également

Godspeed You Black Emperor !
Lift Your Skinny Fists...
(Constellation)
Esmerine
La Lechuza
(Constellation)