Last Days

Seafaring

(n5MD / Import)

 date de sortie

19/05/2017

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Last Days / n5MD

 liens

Last Days
n5MD

 autres disques récents
T’ien Lai
RHTHM
(Monotype Records)
Chihei Hatakeyama
Mirage
(Room40)
Lärmheim
Cent Soleils
(Autoproduit)

Poursuivant le chemin emprunté avec Satellite, Last Days explore à nouveau des rivages ambient ; « rivages », le terme est d’autant bien choisi qu’entre le titre de ce cinquième album, les intitulés de ses morceaux, son visuel et sa note d’intention, le propos est délibérément tourné vers la mer et l’océan. Charge à tous ces signes de nous accompagner dans une forme de divagation, portée par les inévitables accords de piano travaillant sur la profondeur de la résonance (Fading Shore). La guitare de Graham Richardson prend également sa part à cette opération, avec ses arpèges rêveurs et détachés. Pour agrémenter le propos et ne pas se cantonner à une ambient contemplative, le Britannique rajoute parfois, en fin de morceau (Surfacing), quelques rythmiques bienvenues qui dirigent alors l’ensemble vers des contrées plus riches. Cependant, la première moitié de l’album offre des titres probablement trop courts (rarement au-dessus de trois minutes) pour pleinement apprécier les compositions de Last Days.

Dès lors qu’il s’aventure par-delà cette durée, qu’il navigue autour des six minutes, Graham Richardson peut davantage jouer sur les incorporations progressives (Glockenspiel et cuivre dans Weddell Sea, roulements de cymbale et samples parlés dans Ocean’s Arms), voire sur la montée d’émotions (Endurance) (hommage à l’expédition du même nom, en Antarctique, de l’explorateur Ernest Shackleton). Plus encore que la construction de cette demi-douzaine de morceaux, ce sont les composantes qui les constituent qui marquent et se font particulièrement pertinentes : chaleureuses et variées, allant chercher du côté des cuivres ou des cordes, ouvragées et touchantes. Si la première moitié de Seafaring pouvait donc nous sembler plutôt quelconque, ces morceaux-ci brillent d’une belle lumière.

François Bousquet
le 26/07/2017

À lire également

Near The Parenthesis
Music For The Forest Concourse
(n5MD)
Near The Parenthesis
Japanese For Beginners
(n5MD)
Dreissk
The Finding
(n5MD)
Dalot
Minutestatic
(n5MD)