Fruits of Labor

 auteur

Miet Warlop

 metteur en scène

Miet Warlop

 date

du 27/11/2017 au 04/12/2017

 salle

Nouveau Théâtre de Montreuil,
Montreuil

 appréciation
 tags

Miet Warlop / Nouveau Théâtre de Montreuil

 liens

Nouveau Théâtre de Montreuil

 dans la même rubrique
du 08/10/2017 au 20/12/2017
Criminel
(Manufacture des Abbesses)
du 06/11/2017 au 21/11/2017
Mon Amour Fou
(Théâtre de la Cité Internationale)
du 15/11/2017 au 02/12/2017
Eddy Merckx a marché sur la Lune
(Théâtre Paris-Villette)
du 12/10/2017 au 22/10/2017
Dans la Solitude des Champs de Coton
(Théâtre des Quartiers d’Ivry)

Programmé au sein du festival Mesure Pour Mesure, manifestation ambitionnant de mêler théâtre et musique, Fruits of Labor tient en réalité de la performance musicale, entre concert et geste débridé, fatras posé sur scène et recherche plastique. Conçu par Miet Warlop, présente sur scène aux côtés de deux musiciens et deux autres comédiens, le spectacle se constitue en vérité d’une suite de séquences chantées ou (parfois) instrumentales dans lesquelles les interprètes rivalisent d’inventivité, mettant en place procédés ingénieux (ces éléments de batterie jouant tous seuls, ce jet d’eau qui tombe pile au bon endroit…) et effets spéciaux bricolés.

Sans dramaturgie, ni fil conducteur autre que l’agencement de tous ces procédés, Fruits of Labor n’échappe toutefois pas à l’écueil habituel de ce type de proposition puisqu’il faut quelquefois davantage de temps pour installer un dispositif que pour en profiter. Le roadie se trouve ainsi en permanence à pied d’œuvre tandis que le guitariste et le batteur meublent comme ils peuvent. De même, quelques gestes se font un peu gratuits, n’apportant pas grand-chose à ce qui est montré dans un spectacle qui recèle assurément de très beaux moments esthétiques.

Sur le plan musical, les cinq intervenants explorent divers registres : opéra, paso doble, métal, rock ou ballade (avec une reprise d’Unchained Melody, doublée d’un clin d’œil visuel à Ghost). Hormis ce morceau, on se trouve face à des compositions originales, qui valent davantage par leurs mélodies et leurs capacités à opérer dans différents styles que par leurs paroles (reproduites dans la bible). Néanmoins, au-delà du caractère jubilatoire de l’ensemble, on se rend vite compte que Fruits of Labor ne porte pas forcément de propos véritable, ni ne questionne sur l’art ou le spectacle. Si cette création belge se fait suffisamment réjouissante, il ne faudrait pas non plus qu’elle ne dure davantage, frisant la redite au bout de ses cinquante minutes (de toute façon, vu l’état du plateau à la fin, pas certain que ce dernier puisse tenir encore longtemps…).

Autres dates :
-  18 janvier 2018 : Petit Faucheux - Tours
-  11 mars 2018 : Kazerne - Bâle

François Bousquet
le 29/11/2017

À lire également

05/05/2015 et 06/05/2015
Une Femme au Soleil
(Nouveau Théâtre de Montreui)
du 17/03/2016 au 03/04/2016
En Route – Kaddish
(Nouveau Théâtre de Montreui)
du 13/11/2001 au 12/12/2001
La Nuit Blanche
(Nouveau Théâtre de Montreui)
du 11/12/2015 au 15/12/2015
Adishatz / Adieu
(Nouveau Théâtre de Montreui)