Festival des 3 Continents 2017 - Reprise du palmarès

 date

du 21/11/2017 au 28/11/2017

 salle

Cinémathèque Française,
Paris

 tags

Cinémathèque Française

 liens

Cinémathèque Française

 dans la même rubrique
du 25/11/2017 au 03/12/2017
Entrevues - Festival International du Film de Belfort 2017 - (...)
(Cinémathèque Française)
du 04/10/2017 au 10/10/2017
Festival du Cinéma Allemand 2017
(L’Arlequin)
du 01/06/2017 au 11/06/2017
Quinzaine des Réalisateurs 2017 - Reprise de la sélection
(Forum des Images)
du 20/01/2017 au 29/01/2017
Festival Premiers Plans d’Angers 2017 - Reprise du Palmarès
(Forum des Images)

Une semaine tout juste après la reprise du palmarès du Festival Entrevues de Belfort, la Cinémathèque programme une nouvelle soirée dédiée à l’une de ces passionnantes manifestations organisées en région. Le Festival des 3 Continents retrouve, pour l’occasion, une visibilité sur ces pages après avoir fait l’objet de deux recensions il y a une douzaine d’années (une précédente reprise parisienne du palmarès, et un grand week-end passé à Nantes pour suivre une partie d’une autre édition). Comme plusieurs autres festivals, les 3 Continents ont fusionné les compétitions « documentaires » et « fictions », au sein d’une même section de huit films, dont deux long-métrages chinois qui obtinrent les deux principaux prix du palmarès.

Centré sur la figure de Dong, meilleur ami du réalisateur, Comme un Cheval fou (Xun Ma) fait suite à la promesse faite dix ans auparavant par le second au premier de retourner ensemble dans son village natal, au nord de la Chine. En parallèle du trajet ferroviaire, le documentaire de Tao Gu donne à voir des aspects du quotidien de Dong, trentenaire poussé par sa famille à trouver un emploi mais qui, pour sa part, aspire plutôt à une vie paisible. La forme de mollesse du personnage principal laisse penser, au début, qu’on se trouve face à un quasi-simple d’esprit : phrasé et élocution heurtés, raisonnements simplistes, complaisance dans sa situation de désœuvrement.

Plus généralement, Dong fait partie de ces protagonistes qu’on a envie de secouer pour qu’ils se prennent en main, arrêtent de se laisser porter par le courant et de se plaindre qu’il n’a ni travail, ni argent, tant on ressent l’impression qu’il ne fait rien pour s’en sortir. Au total, cette réaction finit même par faire écran à notre perception d’un film, certes lauréat de la Montgolfière d’Or, mais indubitablement desservi par la trop grande proximité entre auteur et sujet, la dimension intime se transformant ici en absence de recul préjudiciable.

S’il fait le choix de la fiction, Angels Wear White (Jia Nian Hua) s’ancre assurément dans le réel avec cette histoire de deux jeunes adolescentes abusées par leur directeur d’école un soir dans un hôtel. La seule témoin se trouve être la réceptionniste clandestine qui, du fait de sa situation, préfère ne rien dire et laisser opérer police et justice. Beau et dur, le second long-métrage de Vivian Qu (connue comme productrice du très réussi Black Coal) dépeint des rapports humains gangrénés par l’argent, dans lequel rares sont les personnages complétement exonérés de travers puisque même les parents des deux jeunes filles ne se révèlent que fort peu empathiques.

Pour servir ce propos, la réalisatrice, récipiendaire de la Montgolfière d’Argent, refuse la sur-dramatisation, confiant dès le départ au spectateur l’ensemble des données, pour mettre l’accent sur la condition féminine, dimension particulièrement aigue en ce moment. C’est ainsi que son film montre des jeunes femmes et fillettes tout aussi abîmées que ne le sont les éléments censément joyeux et insouciants qui les entourent : la plage est le lieu de beuveries nocturnes, l’hôtel celui de l’agression, un parc d’attractions est hors service et la statue géante représentant Marylin Monroe dans Sept Ans de Réflexion (quand sa robe est soulevée par l’aération du métro) se trouve taguée.

François Bousquet
le 20/12/2017

À lire également

du 26/11/2016 au 04/12/2016
Entrevues - Festival (...)
(Cinémathèque Française)
du 28/11/2015 au 06/12/2015
EntreVues - Festival (...)
(Cinémathèque Française)
du 25/11/2017 au 03/12/2017
Entrevues - Festival (...)
(Cinémathèque Française)