Chicaloyoh

 date du concert

23/01/2018

 salle

Supersonic,
Paris

 tags

Chicaloyoh / Supersonic

 liens

Supersonic

 dans la même rubrique
30/03/2018
m-O-m
(Blockhaus DY10)
14/03/2018
Balmorhea / Martyn Heyne
(Point Ephémère)

Trois mois après un concert à l’Olympic Café, Chicaloyoh se produisait encore à Paris, au milieu d’un plateau bigarré proposé par le Supersonic. En effet, la tête d’affiche en était la chanteuse états-unienne EMA, adepte d’une noisy-pop un peu trop gonflée aux hormones et tapageuse. Avant cela, Alice Dourlen se trouvait donc debout, devant ses tables et machines, dans une configuration et une setlist très semblables à celles vues il y a un trimestre.

Au cœur de son concert, on retrouva ainsi les deux morceaux sur lesquels la jeune femme pose ses poèmes surréalistes en spoken word et la pièce caudale où elle enfile un gant rouge pour filtrer l’usage de son micro-capteur. Par ailleurs, la musicienne utilisait une mailloche pour frapper, ou gratter avec le manche, un cylindre de métal doté de ce même micro-capteur, manipulait des objets métalliques posés sur une plaque sensible, créait en somme des sons à la fois aux réminiscences industrielles et générateurs d’atmosphères inquiétantes. Son clavier KORG était, pour sa part, sollicité pour des mélodies arabisantes ou psyché, ou bien pour lancer des rythmiques ensuite triturées aux potentiomètres.

Il en résultait la même impression de moindre intérêt pour les textes, mais de réel accomplissement pour les parties musicales, dans un contexte où, par rapport à l’Olympic Café, on eut le sentiment d’un son plus dense et plus concentré. Cela provenait peut-être du fait que le public était plus nombreux au Supersonic que dans le bar de la Goutte d’Or, et la salle moins étendue. Pour autant, au-delà de ce constat positif, la proximité entre les deux dates ne généra aucun effet de surprise à notre égard. Au moment où nous avions vu Chicaloyoh en concert pour la première fois, nous mettions en avant les occasions manquées qui avaient retardé cette première prise de contact ; cette prestation passée, nous allons peut-être laisser s’écouler du temps avant de retourner voir la Nantaise en live, histoire de raviver un peu la flamme.

François Bousquet
le 24/01/2018

À lire également

17/10/2017
Chicaloyoh
(Olympic Café)
29/05/2016
Festival Villette Sonique
(Parc de la Villette)