Strïe

Perpetual Journey (EP)

(Serein / Import)

 date de sortie

02/02/2018

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental

 appréciation

 tags

Ambient / Expérimental / Serein / Strië

 liens

Serein
Strië

 autres disques récents
Lorenzo Balloni
創生の最果て
(Murmur Records)
RX-101
Like Yesterday
(Suction Records)
Sevenism
Saline Celestial
(Naviar Records)
Nonturn
Territory
(Audiobulb)

La chienne Laïka et son voyage dans l’espace en 1957 inspirent décidément les musiciens : après Margaret Fiedler qui a donné le nom de l’animal au groupe formé dans les années 1990, et alors que plusieurs formations ont concocté des morceaux autour de cette héroïne, Strïe part à présent de l’expédition spatiale en Spoutnik pour composer un nouvel EP. Celle qu’on avait découvert au chant ou comme violoniste sur quelques disques, avant que Serein ne publie un album solo de la Polonaise en 2015, revient donc avec ce 12" dont elle profite pour révéler sa véritable identité, laissant de côté le pseudonyme d’Iden Reinhart, pour endosser son vrai patronyme d’Olga Wojciechowska.

Musicalement, puisqu’il s’agit d’illustrer des formes de voyages émotionnels, on ne sera guère surpris que cet EP opte pour un positionnement plus introspectif, travaillant encore davantage sur les ambiances et les textures, délaissant toute approche rythmique (Capsule, Man With The Thick Glasses). Néanmoins, les frottements aquatico-lumineux qu’on mettait en exergue il y a trois ans trouvent à nouveau leur place sur ce disque (Unseen Weight). Ces éléments se trouvent complétés par des vocalises réalisées par Wojciechowska elle-même, composantes qu’on pourrait relier à la complainte de Laïka, dépérissant progressivement dans son satellite.

Naît alors une certaine mélancolie, voire une légère tristesse, que les quelques notes de cordes de To Never Return Home (ce titre, déjà !) renforcent assurément. Ce sentiment prend pleinement corps dans un très beau dernier morceau, parcouru de quelques micro-explosions électroniques, de vocalises et de nappes allant et venant ; l’ensemble prend alors de sublimes atours, entre post-dubstep et trip-hop alangui.

François Bousquet
le 21/02/2018

À lire également

Olan Mill
Pine
(Serein)
Strië
Struktura
(Serein)
Nest
Retold
(Serein)