Alberto Boccardi & Stefano Pilia

Bastet

(Nashazphone / Import)

 date de sortie

16/02/2018

 genre

Electronique

 style

Expérimental

 appréciation

 tags

Alberto Boccardi / Expérimental / Nashazphone / Stefano Pilia

 liens

Alberto Boccardi

 autres disques récents
Resina
Traces
(130701)
Ben Chatwin
Staccato Signals
(Village Green)
Boris Hauf
Clark
(Shameless Records)
Stray Theories
All That Was Lost
(n5MD)

Hérauts de la scène électro-acoustique italienne, dont nous suivons régulièrement les développements, Alberto Boccardi et Stefano Pilia devaient bien finir par réaliser un disque en commun. C’est le label égyptien (!) Nashazphone qui leur en donne l’occasion avec cet album publié uniquement en vinyle, sur lequel les deux Italiens peuvent croiser leurs qualités, le premier aux machines et le second aux guitares, l’ensemble se déroulant dans une atmosphère assez lugubre, suggérée dès la pochette, qu’on croirait prise lors de la Fête des morts à Mexico.

Des poussées sonores bien sombres répondent ainsi à des micro-glitchs, tandis que des pulsations sourdes se font lointainement entendre. Alors que la première partie du morceau-titre opère dans un relatif minimaliste, l’espace sonore se densifie davantage dans la seconde, à mesure que les saturations de guitare prennent de l’ampleur et que Stefano Pilia joue habilement de son variateur. Pour sa part, son compère continue d’apporter abstraction et composants répétitifs, dans une veine toujours opaque.

Sur la face B, Dayira, également coupé en deux parties, se constitue d’éléments aux consonances plus métalliques mais tout aussi lugubres que sur la première face. Parmi ceux-ci, on trouve une cymbale itérative, dont s’empare Alberto Boccardi pendant que Pilia continue de naviguer sur sa six-cordes affublée de distorsion. Les traitements multiples réservés à tous ces adjuvants confèrent encore cette même coloration sépulcrale, dans laquelle la lumière éprouve bien du mal à poindre.

François Bousquet
le 27/03/2018

À lire également

09/06/2013
David Grubbs + Andrea
(Espace B)
Stefano Pilia
Healing Memories and Other Scattering (...)
(Last Visible Dog)
Alberto Boccardi / Lawrence English
Split LP
(Fratto9 Under The Sky Records)
26/03/2012
Alberto Boccardi / (...)
(Cantine de Belleville)