Yndi Halda

A Sun-Coloured Shaker (EP)

(Sound in Silence / Import)

 date de sortie

26/02/2018

 genre

Rock

 style

Slowcore

 appréciation

 tags

A Lily / Slowcore / Sound in Silence / Yndi Halda

 liens

Sound in Silence
Yndi Halda

 autres disques récents
Resina
Traces
(130701)
Ben Chatwin
Staccato Signals
(Village Green)
Boris Hauf
Clark
(Shameless Records)
Stray Theories
All That Was Lost
(n5MD)

Pas encore lassés d’Under Summer, publié il y a un an, Yndi Halda nous offre déjà un nouveau disque (en comparaison des onze ans écoulés entre leurs deux premières sorties), perspective qui ne pouvait que nous enchanter, emballés que nous avons été (et que nous continuons, donc, d’être) par les précédents enregistrements des Anglais. Publié sur un très beau 12" à face unique par leur structure traditionnelle (Big Scary Monsters), cet EP se trouve sorti en version CD par sound in silence, label décidément inspiré et toujours à même de s’attacher à ces rencontres entre post-rock et ambient.

Effectivement, dans la lignée de certains passages d’Under Summer, les Britanniques optent ici pour une présence continue du chant (parfois à deux voix - avec la participation de Phil Self, nouveau membre du groupe - souvent des voix blanches) et une discrétion d’ensemble de l’instrumentation (batterie intervenant uniquement sur la première moitié du morceau, guitares électriques traçant quelques traits à l’arrière-plan, violon économe, clavier déposant quelques notes rapides sur la fin). Il s’ensuit qu’en fait de post-rock, on se trouve plutôt face à une ballade slowcore, sensation qu’accentuent à l’évidence les paroles répétées en boucle, sorte de regard sur une fin du monde approchant (« Like a terrible comet coming to hit the earth/And writing a list of things you would save first »).

Ce geste opère tout en sobriété et s’étire au long des onze minutes et quarante secondes que constitue ce morceau unique. Cet étirement confine même, dans les trois dernières minutes, à une forme de distension, dans laquelle l’auditeur se trouve bercé par les accords de guitare en nappes, et les déliés de clavier, tandis que delay et écho sont fortement conviés à intercéder. Comme pouvait nous le laisser imaginer le titre, il s’agit bien, pour les Anglais, de proposer une forme d’illustration sonore pour ceux qui cherchent à agrémenter leurs petits matins, quand l’aube se lève et que le réveil se fait à la fois pénible et nécessaire.

François Bousquet
le 03/04/2018

À lire également

V/A
These Waves...
(Sound in Silence)
Liam J Hennessy
Held
(Sound in Silence)
brave timbers
Secret Hopes
(Sound in Silence)
bvdub
Yours Are Stories Of Sadness
(Sound in Silence)